La Tunisie dément pratiquer une discrimination envers les touristes israéliens

Destination

La ministre tunisienne du Tourisme, Amel Karboul, a démenti vendredi que des touristes israéliens récemment empêchés d'entrer en Tunisie aient été victimes de discrimination, affirmant qu'il s'agissait d'un problème de procédure. Le croisiériste Norwegian Cruise Line (NCL), dont le siège se trouve aux Etats-Unis, avait indiqué lundi qu'un petit nombre de ses passagers de nationalité israélienne n'avait pas pu quitter le navire lors d'une escale dimanche au port de La Goulette. NCL a accusé la Tunisie de "discrimination" et annoncé l'annulation de toutes ses escales dans le pays. "Nous espérons recevoir sept millions de touristes étrangers cette année en Tunisie. Sept millions de (personnes de) toutes nationalités, de toutes religions, de toutes ethnicités", a dit Mme Karboul à un petit groupe de journalistes, dont l'AFP. "En même temps, nous sommes un pays de droit. Comme (dans) tous les pays du monde, il y a pour certaines nationalités des visas ou laissez-passer qui sont obligatoires (…). Ce n'est pas lié à une seule nationalité", a-t-elle ajouté. "Généralement, si ce sont des Israéliens, ils doivent aller au consulat le plus proche et demander un laissez-passer", du fait de l'absence de relations diplomatiques entre Israël et la Tunisie.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *