L’Afrique du Sud donne de nouvelles missions à son office du tourisme en France

Gabriel Taher, directeur général région Europe Sud de l'OT d'Afrique du Sud.

Porté par une très belle année 2017, l’office du tourisme sud-africain en France a désormais la responsabilité de la promotion du pays en Italie, Espagne et Portugal. C’est Gabriel Taher, nommé directeur général région Europe Sud, qui est responsable de la structure. Bien connu des professionnels, le responsable veut plus que jamais travailler avec les tour-opérateurs et les agences qui ont aidé le pays à accueillir toujours plus de Français.

La France classée n°1 des ventes en terme de dynamique de croissance

Gabriel Taher peut être satisfait du travail accompli. En 2017, la France a été classée n°1 des ventes en terme de dynamique de croissance avec une progression de 32%.  Un succès que l’office attribue à « la forte collaboration des TO spécialistes du marché associatif et CE, les TO classiques, les agences de voyages indépendantes et tous les réseaux de distribution ». Surtout, « le retour en force des clients français vers les agences de voyages a permis au réseau de distribution classique d’augmenter sa part de marché par rapport aux agences en ligne ».

Exporter le modèle

Gabriel Taher entend transposer en Italie, Espagne et Portugal les recettes qui ont contribué au succès du marché français. L’office devrait d’ailleurs très vite déménager pour accueillir de nouveaux collaborateurs. Il met en avant les « discussions ouvertes avec les compagnies aériennes comme celles avec Alitalia qui ont permis le lancement prochain le 8 avril 2018 du vol Rome / Johannesburg.

Un change avantageux

Enfin, l’office a bien conscience que l’avantage actuel d’un Rand faible rend l’Afrique du Sud encore plus accessible et plus attractive aux touristes. Gabriel Taher insiste néanmoins : « Il est tout de même indéniable que le rôle des professionnels du tourisme couplé à nos différentes actions de promotions (éductours, salons, roadshow, voyage de presse..) contribuent à ce franc succès ».

Publié par

Vos réactions

  1. L’Afrique du Sud est en effet une success story qui se passerait bien des formalités d’entrée ultra pénalisantes qui sont en vigueur : le seul fait de revenir à une politique normale (passeport pour tous et aucune autre attestation de sortie pour les mineurs) d’entrée douanière ferait bondir de 10 – 15 % le nombre de touristes !! Combien de dossiers perdus à cause de formalités délirantes et contraignantes pour les familles moparentales ou celles recomposées et qui ne veulent pas galérer à faire traduire des docs officialisant la gerde de tel ou tel autre enfant…
    L’Afrique du Sud devrait revenir à des règles plus simples qui sont en vigueur partout ailleurs et qui rendent les flux normaux.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *