L’Amérique Centrale en quête d’intégration au CATM 2017

Destination

La onzième édition du Central America Travel Market (CATM) s’est tenue du  6 au 8 octobre à San Salvador, sous le signe d’une offre « multi-destinations » ventre les sept pays de la région.

21,4 millions de visiteurs au total

Le salon organisé par l’office de tourisme d’Amérique Centrale (CATA) a mis l’accent cette année sur la complémentarité de l’offre des  sept pays de la région : Belize, Costa Rica, Salvador, Guatemala, Honduras, Panama et Nicaragua.  Sept pays qui ont reçu l’an dernier 21,4 millions de visiteurs au total, soit une hausse de 6,5% par rapport à l’année précédente.

Une offre « multi-destinations »

Afin de conforter cette dynamique, les quatre-vingt prestataires réunis à San Salvador ont repris le credo de promotion de José Napoléon Duarte, ministre du Tourisme du Salvador : « Nous voulons positionner l’Amérique Centrale comme une offre « multi-destinations », en combinant les atouts des différents pays, notamment en Europe, qui fait partie de nos marchés prioritaires ».  Un objectif qui passe par une meilleure intégration des différents territoires, pour permettre aux tour-opérateurs de combiner par exemple dans un même séjour le parc national de Tikal (Guatemala), avec ses majestueuses pyramides Maya, et une visite au lac spectaculaire du cratère de Coatepeque, au Salvador.

Davantage de rigueur d’organisation

José Napoléon Duarte a aussi confirmé l’accord d’intégration douanière pour faciliter l’accès au Golfe de Fonseca, regroupant 24 municipalités réparties entre le Salvador, le Honduras et le Nicaragua. Cet accord est également un sésame pour l’aménagement prometteur d’un territoire naturel dédié notamment à la randonnée, la pêche et à l’activité nautiques.

À cette bonne volonté de coopération, il faudra ajouter davantage de rigueur d’organisation, pas toujours évidente pour coordonner une offre réunissant des pays touristiquement matures (comme le Costa-Rica ou le Panama), et d’autres encore peu expérimentés dans ce domaine, comme le Salvador ou Belize. Le cap est fixé jusqu’à la prochaine édition du CATM, prévue en avril 2019 au  Guatemala.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *