L’attentat d’Istanbul a été revendiqué par un groupe radical kurde

Destination

Un groupe radical kurde a revendiqué, dimanche, la double attaque qui a fait au moins 38 morts samedi soir dans le cœur d’Istanbul, à proximité du stade de Besiktas. 

Il s’agit des Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). La Turquie a décrété une journée de deuil national. Une voiture piégée a explosé contre un véhicule de transport de la police, près du stade. Et 45 secondes plus tard, un kamikaze s’est fait exploser au milieu d’agents dans le parc de Maçka. La plupart des victimes sont des policiers. Selon le ministre de l’Intérieur turc, au moins 38 personnes ont été tuées et au moins 155 blessées dans cette attaque. Quatorze victimes étaient encore en soins intensifs dimanche matin.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *