Le club Tandoori touché par un attentat à la grenade, le Kenya rassure

Destination

Dix personnes ont été blessées jeudi par une grenade lancée dans un restaurant d'un site touristique de la côte du Kenya. L'Office du tourisme rassure ses visiteurs.Le bar Tandoori de Diani a été attaqué aux premières heures de jeudi, au
moment où il était encore plein de clients profitant des vacances du Nouvel
An. Cette période de l'année est celle où il y a le plus de touristes dans la région qui est connue pour les actions des groupes extrémistes et les tensions
religieuses. L'Office du tourisme précise :  "Dix personnes de nationalité kenyane ont été blessées lors de l’explosion. Elles ont rapidement été transférées vers l’hôpital du district de Msambweni ainsi que l’hôpital de Diani. Quatre d’entre eux sont d’ores et déjà sortis de l’hôpital. Aucune victime n’est à déplorer. Selon les personnes présentes dans le club au moment de l’attaque, la police est rapidement arrivée sur les lieux en moins de 5 minutes et a pu intervenir aussitôt. Les activités ont depuis repris normalement". Phyllis Kandie, ministre du Tourisme du Kenya, "condamne fermement cette attaque et tient à rassurer les touristes sur place ainsi que ceux qui envisagent un départ au Kenya dans les semaines à venir. Les déplacements dans les zones touristiques ne comportent aucun risque et peuvent être maintenus". Il "est important de rappeler qu’aucun touriste étranger n’a été la cible de cette attaque. Par ailleurs, la lutte contre l'insécurité est une priorité du gouvernement kenyan, tant pour les populations locales que pour les visiteurs étrangers".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Bien sur, il n’y a pas eu de morts…P our autant comment peut on encore minimiser l’insécurité réelle dans ce pays quand on lance des grenades contre des touristes. Faut il attendre un drame avant de fermer cette destination?

    1. Nous comprenons tout à fait votre inquiétude face à cet incident, mais tenons à vous assurer que le gouvernement kényan met tout en œuvre pour lutter contre toute forme d’insécurité et protéger ses ressortissants tout comme les visiteurs internationaux. Ce genre d’incident n’est pas pris à la légère, bien au contraire.

      Nous restons bien évidemment à votre disposition pour tout complément d’information sur la situation sur place.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *