Le Maroc lance plusieurs gros programmes touristiques

Destination

Le royaume chérifien s’associe avec des groupes provenant des Emirats.
D’importants projets sont attendus à Rabat, Marrakech, Casablanca et Tanger.
Le pays a l’objectif d’accueillir 10 millions de touristes étrangers en 2010.

Fort d’une progression de 7% du nombre de touristes étrangers (5,84 millions dont 1,33 million de Français) enregistrée en 2005, l’État marocain a signé mercredi avec les groupes émiratis EMAAR et Dubai Holding huit conventions d’investissement pour un montant global de 9 milliards de dollars dans des projets touristiques au quatre coins du royaume chérifien. Les investissements, étalés sur dix ans, concernent des projets d' »aménagement et de valorisation touristique et résidentielle à Rabat, Marrakech, Casablanca et Tanger ». EMAAR investira 3,1 milliards de dollars pour l’aménagement de la corniche de Rabat, et Dubai Holding 2 milliards pour des projets touristiques dans la vallée du Bouregreg, rivière s’écoulant entre Rabat et Salé. Dans la région de Marrakech (sud), 2,4 milliards de dollars ont été affectés à des projets dans la zone touristique de l’Oukaïmeden, dans le Haut Atlas, et 1 milliard de dollars pour des projets à Chrifia près de Marrakech. Ce dernier investissement sera assuré par Dubai Holding et la Caisse marocaine de dépôts et de gestion (CDG, publique) qui participent également avec 1 milliard de dollars au projet touristique de la « Marina Casablanca ». Enfin, 650 millions de dollars ont été affectés à Tanger (nord) par EMAAR pour la construction d’hôtels et de différents espaces commerciaux dans cette ville située sur le détroit de Gibraltar. Les conventions d’investissement ont été signées au palais royal de Casablanca par des représentants de l’État
marocain et des deux groupes émiratis, en présence du roi Mohammed VI. Le Maroc, dont les recettes touristiques ont augmenté de 18% en 2005 s’établissant à 3,7 milliards d’euros, ambitionne de porter le nombre des touristes étrangers à dix millions à l’horizon 2010.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *