Le Moyen-Orient aussi reprend des couleurs

Destination

Collant à la belle remontée de l’Egypte, la production Moyen-Orient de STI affiche également une belle santé. Satisfaite, Tania Zana-Turini compte déjà à ce jour 1 392 clients (inscrits ou partis) contre 397 enregistrés en 2003. Une année largement perturbée par la guerre en Irak. Acteurs clés de cette reprise, les groupes s’inscrivent donc à nouveau sur la Jordanie et la Syrie. Emboîtant le pas aux individuels qui en plus redemandent « à la carte » des pays comme la Libye, l’Iran, le Liban et même Israël. « Malgré une actualité difficile, les ventes augmentent. Je pense réellement que les voyageurs ont acquis une certaine maturité, ce qui nous donne de belles perspectives pour ces destinations », analyse la directrice commerciale. D’ailleurs, plus que convaincue par le potentiel culturel incomparable de la zone, celle-ci travaille avec ses équipes à de nouvelles idées pour faire évoluer la production Moyen-Orient qui, après l’Ouzbékistan, pourrait bien s’élargir à l’Arménie… en attendant peut-être l’Extrême-Orient ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *