Le Pérou voudrait voir les touristes ailleurs qu’au Machu Picchu

Le gouvernement péruvien a annoncé qu’il préparait un plan de promotion auprès des touristes étrangers afin de faire du pays l’une des principales destinations sud-américaines et d’accroître les entrées de devises. L’ancien empire inca n’attirera qu’à peine un million de touristes cette année, « en dépit d’abondantes ressources naturelles et culturelles et du fait qu’il s’agit d’un des 10 pays au monde offrant le plus de diversité », regrette le ministère du Tourisme. Le Pérou est pourtant la destination vedette chez NF : « Les voyages en kit et les treks ont du succès. » Or le problème pour les autorités péruviennes vient précisément de ces treks toujours concentrés dans les mêmes zones. Le ministère regrette en effet que la citadelle inca de Machu Picchu soit pour le moment le seul site intéressant le marché mondial. Il a estimé que la focalisation excessive sur ces ruines emblématiques a conduit à négliger le potentiel touristique du reste du pays. Le tourisme a permis au Pérou d’engranger 832 millions de dollars en 2003, soit le deuxième secteur apportant le plus de devises. Le nombre de touristes devrait avoir augmenté de 12 à 15 % cette année par rapport à l’an passé, et une hausse de 25 % est prévue pour 2006.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *