Le Sri Lanka et les Maldives se reconstruisent lentement selon leurs moyens

Destination

Pour achever la série de reportages consacrés à la remise sur pied de ces deux pays, priorité est donnée cette fois-ci à l’image.
Partout dans les zones sinistrées du Sri Lanka et des Maldives, on s’attelle à reconstruire ce que le tsunami a mis violemment à terre. Au Sri Lanka, largement plus touché que l’archipel corallien, les côtes sont encore dévastées sur des dizaines de kilomètres. Par endroits, les vagues ont toutefois épargné quelques villages, mais, la plupart du temps, elles ont tout emporté excepté les grands cocotiers abritant désormais des ruines. Avec courage et peu de moyens, les habitants survivent au milieu des tentes et des abris de fortune. Mais ce n’est pas la seule image à retenir du Sri Lanka. Ce pays a également une côte épargnée au niveau de Negombo, un intérieur des terres intact, recelant des trésors culturels inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. De même, les Maldives ne déplorent que 18 hôtels détruits en cours de rénovation, sur un total de 83 hôtels-resorts recensés, et ont donc largement leur capacité d’accueil opérationnelle.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *