Le tourisme tunisien se ressaisit au premier trimestre

Destination

La Tunisie redresse la barre et tente d’oublier la mauvaise année qui vient de s’écouler. Le pays a accueilli près d’un million de visiteurs au cours du premier trimestre 2004, soit 19 % de plus par rapport à la même période de l’an dernier, selon un bilan officiel publié lundi par le ministère du Tourisme. De janvier à fin mars 2004, les nuitées ont également connu une hausse de 16,5 %, alors que le trafic aérien (régulier et charter) a augmenté de 14 % par rapport à la même période en 2003. Ce bilan met en évidence une nette progression du nombre de touristes en provenance d’Europe centrale, essentiellement les Tchèques (+ 150 %), Bulgares (+ 15 %), Polonais (+ 20 %) et Roumains (+ 7 %). Les Allemands (+ 15 %) et les Français (+ 14 %) sont toujours en tête des touristes européens en Tunisie, tandis que les Maghrébins ont constitué plus de la moitié des entrées au premier trimestre 2004. En 2003, la Tunisie a réussi à maintenir sa moyenne habituelle de visiteurs, soit cinq millions par an, grâce à des actions de promotion tous azimuts et à l’ouverture de nouvelles liaisons aériennes entre Tunis et nombre de capitales arabes. Le tourisme local, régional et arabe a constitué ces deux dernières années une bouée de sauvetage du secteur confronté aux conséquences de la crise engendrée par les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis et d’avril 2002 devant une synagogue à Djerba (21 morts, dont 14 touristes allemands). L’industrie touristique contribue à hauteur de 6 % au PIB et offre 340 000 emplois directs et indirects en Tunisie. L’an dernier, le Ceto a comptabilisé une baisse de 16 % du nombre de forfaits vendus.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *