Les 10 pays qu’il faut absolument visiter en 2019 selon Lonely Planet

Destination

Comme chaque année le guide touristique Lonely Planet présente les 10 destinations touristiques incontournables en 2019.

 

  1. Sri Lanka. Le Sri Lanka profite décidément bien de son moment de gloire sous les sunlights des tropiques et change rapidement. Déjà apprécié des voyageurs aventureux pour son mélange de religions et de cultures, ses temples sans âge, sa faune riche et accessible, un milieu du surf en pleine expansion et une population qui, contre tout préjugé, se montre accueillante et amicale après des décennies de guerre civile, le pays revit. Plus que jamais, il plaira maintenant aux familles, aux amateurs d’adrénaline, aux écotouristes, à ceux qui sont en quête de bien-être et aux gourmets de tous budgets. Même le Nord et l’Est, y compris dans des régions autrefois interdites, inaccessibles ou sans infrastructures, permettent de nouvelles découvertes.

 

  1. Allemagne. L’Allemagne est depuis longtemps un haut lieu de l’innovation et a donné au monde, entre autres inventions marquantes, la presse à imprimer, l’automobile et l’aspirine. Il y a 100 ans, une petite école de la campagne thuringeoise a lancé un mouvement esthétique si influent dans le monde qu’il se fait encore sentir aujourd’hui : le Bauhaus. Participez aux festivités, prévues pour durer un an, et célébrez le centenaire de cet accoucheur du modernisme, fondé à Weimar en 1919, qui a fleuri à Dessau et fut écrasé par les nazis à Berlin en 1933. Des musées flambants neufs ouvriront dans ces trois villes, et on proposera de nombreux événements et expositions liés au Bauhaus dans toute l’Allemagne.

 

  1. Zimbabwe. S’il fait souvent la une pour de mauvaises raisons, le Zimbabwe a toujours enthousiasmé les voyageurs qui s’y rendaient. C’est un des pays d’Afrique les plus sûrs, avec une population extrêmement accueillante, des parcs nationaux qui regorgent de grands mammifères, des ruines archéologiques classées au Patrimoine mondial, des montagnes boisées et, bien sûr, les formidables chutes Victoria. Et, pour la première fois de l’histoire récente, les Zimbabwéens voient dans le futur de vraies possibilités d’espérer et peuvent à nouveau se montrer optimistes. L’enthousiasme qui a suivi la fin de l’ère Mugabe est palpable, jusque dans l’accueil chaleureux d’une population désireuse tourner la page.

 

  1. Panama. Au Panama, Nord et Sud se rencontrent en une fiesta de biodiversité tropicale, qu’on célèbre au superbe BioMuseo. L’Est croise l’Ouest avec un commerce mondial toujours croissant, et les plus grands cargos du monde traversent le canal de Panama récemment rénové. Il y a tant de trésors dans ce petit pays – des plages de sable blanc aux forêts tropicales humides, des montagnes brumeuses aux cultures indigènes – qu’on est étonné que le Panama soit resté méconnu. En 2019, Panama City a juré de faire la fête comme jamais, et de marquer son cinq-centième anniversaire avec un jubilé bruyant à ne pas manquer.

 

  1. Kirghizistan. L’apparition du Kirghizistan sur la scène touristique mondiale semble avoir suivi le buzz des Jeux mondiaux nomades 2018, compétition consacrée aux sports traditionnels (et originaux) de l’Asie centrale. Il n’y a pas meilleur moment pour s’y rendre : plus de 2 700 km d’itinéraires de trek ont été fraîchement balisés, de nouveaux circuits organisés gérés par les communautés locales surgissent dans tout le pays, le système routier national a été rénové, réduisant de beaucoup les temps de transports, et on a créé un système de visa électronique simplifié pour les citoyens des pays ne figurant pas sur la liste des soixante qui ne nécessitent pas de visa. Mais ne tardez pas : le Kirghizistan est en train de devenir une destination privilégiée des voyageurs indépendants en quête de beauté naturelle immaculée.

 

  1. Jordanie. Vous avez le goût de l’aventure ? Voilà une nouvelle recette : trouvez un sentier de 650 km de long et prenez trente-six jours (quarante-deux avec les jours de repos) pour le parcourir. Ajoutez-y un paysage hallucinant de la vallée du Grand Rift, plein de canyons, qui verdit après des crues soudaines, les décors du point le plus bas du globe (la Mer Morte) et d’une catastrophe biblique (Sodome). Assaisonnez de fleurs sauvages poussant sur des châteaux des croisades. Mêlez-y une bonne pincée de l’irrépressible optimisme des Jordaniens, et vous obtenez le Jordan Trail, le nouveau plat classique du pays.

 

  1. Indonésie. L’Indonésie est aussi diverse qu’étendue, depuis les nouveaux éco-complexes hôteliers permettant d’observer des orang-outans à Sumatra jusqu’aux traditions des peuples de Papouasie. Plus de 17 000 îles contribuent à ce mélange de cultures, de cuisines et de religions de l’archipel, offrant ainsi des expériences très diverses.  Des tremblements de terre ont récemment frappé certaines régions d’Indonésie, le pays étant situé sur la Ceinture de feu du Pacifique. Les zones touchées se remettent petit à petit  mais la majorité de ce territoire très étalé reste sans danger pour les voyageurs. Grâce à de gros investissements dans les liaisons aériennes, terrestres et maritimes, il n’a jamais été aussi facile d’explorer ce pays tropical. Depuis 2016, les ressortissants de 169 pays peuvent y entrer sans visa, et l’Indonésie accueille les visiteurs jusque dans ses coins les plus reculés. Allez-y maintenant, c’est la période idéale, avant qu’on n’en découvre tous les secrets.

 

  1. Biélorussie. Attirant depuis longtemps ceux qui apprécient les endroits peu connus, la Biélorussie devient discrètement tendance, grâce à des visas plus faciles à obtenir, des cafés et un milieu artistique en plein développement, et des habitants qui font la fête comme en 1999. Au centre de tout cela, Minsk, qui est aussi la ville par où il faut arriver et repartir si on veut profiter de la possibilité nouvelle d’un séjour jusqu’à 30 jours sans visa obligatoire. Dans sa vieille ville impeccablement restaurée autour de l’élégant ratusha (hôtel de ville), le soir, les fêtards sortent des bierstubes et des bars à cocktails branchés pour se mêler aux joyeuses fêtes de rue estivales. Minsk est aussi devenue un centre d’événements mondiaux et de sommets. Au programme : les Jeux Européens 2019.

 

  1. São Tomé et Príncipe. Les explorateurs intrépides ont toujours cherché à s’aventurer là où personne n’était jamais allé. Voici l’occasion rare de visiter un pays dont peu de gens ont seulement entendu parler. São Tomé et Príncipe, nation de deux îles posées dans le golfe de Guinée, vous appelle. Ne faites pas l’erreur d’y rester sourd. Des paysages irréels et spectaculaires qui montent jusqu’au ciel, des eaux tropicales qui lèchent des plages désertes et la jungle qui dévore tout, depuis les plantations coloniales de sucre, de cacao, et de café jusqu’aux vestiges du passé qui rappellent le rôle de ces îles dans la traite des esclaves et incitent à la réflexion. Et que vous marchiez dans les forêts, que vous escaladiez les montagnes ou que vous fassiez du snorkeling en mer, vous y découvrirez de nombreux trésors cachés.

 

10. Bélize. Sa côte caraïbe est bordée par la deuxième plus grande barrière de corail au monde. Dans les terres, on trouve des séries de grottes parmi les plus grandes et les plus accessibles d’Amérique Centrale. Sa population est un mélange exotique de Mayas, de mestizos (métis), de Garifunas, de Créoles, de Mennonites et d’expatriés. Pourtant beaucoup de voyageurs situent mal le Bélize. Mais le vent tourne. Le gouvernement agit pour protéger son milieu maritime unique, de nouveaux éco-complexes hôteliers tirent parti des grottes superbes et de la jungle du pays, et les visiteurs découvrent une partie de l’Amérique Centrale relativement peu visitée, sûre et d’une facilité d’accès attirante. Allez-y avant les foules, qui ne sauraient tarder.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *