Les guides touristiques égyptiens se mettent en grève

Destination

Alors que le tourisme égyptien lutte toujours pour retrouver des niveaux de fréquentation comparables à ceux d’avant la révolution, le syndicat des guides touristiques égyptiens lance un préavis de grève de trois jours. Les 15, 16 et 17 novembre prochain, les guides touristiques égyptiens via leur syndicat protesteront afin d’obtenir de meilleurs conditions de travail et plus d’opportunités d’emplois dans le secteur. "Faire grève était notre ultime recours. Mais comme le Ministre du tourisme continue d’ignorer nos demandes, nous n’avons pas le choix" a indiqué leur porte-parole, Mo’taz Al Sayed, à l’occasion d’une conférence de presse donnée au Caire samedi dernier. Ce dernier demande entre autres au gouvernement d’annuler la mise en place d’un programme de formation obligatoire et payant dont dépend désormais l’obtention ou le renouvellement d’une licence de guide. "Nous ne sommes pas contre l’idée de la formation, mais refusons de payer autant pour un programme obligatoire et illégal alors que notre secteur souffre de chômage depuis janvier 2011. Nous n’avons reçu aucune aide financière pour nous aider à passer ces moments difficiles". L’autre objet de la discorde concerne les guides multilingues."Il existe 16 000 guides multilingues en Egypte, pourquoi employer des guides étrangers alors que nous sommes désespérément en quête d’emplois" poursuit Mo’Taz El Sayed qui réclame également de meilleurs salaires. "Un guide jordanien gagne en moyenne 100$ par jour quand l’égyptien peine autour de 8$ par jour. Ce n’est pas juste. Tout comme l’absence d’assurance pour les guides. En cas d’accident les voyageurs et le conducteur sont assurés mais pas le guide. Tout cela doit change".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Je suis bien d’accord avec les guides Egyptiens !!! C’est un métier remarquable et difficile, mais aussi une vraie passion!! Le travail manque plus que jamais en Egypte (comme partout me direz-vous) alors pourquoi faire travailler des guides étrangers en effet!!?Pourquoi priver un guide Egyptien de transmettre lui-même sa culture et son histoire? Pourquoi lui demander de payer alors qu’il ne gagne plus sa vie depuis 2 ans? Que veut-on? Anéantir l’une des plus grandes valeurs, fierté et ressources du pays ? On sait tous qu’aller en Egypte sans avoir un bon guide, est inutile, sauf pour le plaisir des yeux!! Messieurs (évidemment les dames y sont absentes!!) du gouvernement, au lieu de perdre du temps à créer des lois stupides et à focaliser sur la religion (qui enferme votre population dans la régression), ouvrez les yeux et réalisez que votre pays a besoin de redorer son blason au niveau touristique!! Aidez les guides à retrouver du travail et de la dignité!!!! Vous avez voulu le pouvoir alors assumez-le comme il se doit!!

  2. je suis totalement d’accord avec les guides qui feront grève ce mois ci il faut les aider au lieu de leur compliquer la vie ce n’est pas juste qu’un guide jordanien gagne 100$ par jour et qu’un guide egyptien que 8$.on pourrait penser que le nouveau gouvernement veut en finir avec le tourisme pourtant 2eme ou 3 eme ressource du pays c’est à plus rien comprendre messieurs et mesdames les guides tenez bon c’est vous qui avez raison

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *