Les marchés de Noël font moins rêver !

Destination

A un peu moins d’un mois de Noël, les offices de tourisme communiquent en masse sur les marchés de Noël. Un créneau porteur mais qui, avec la profusion des offres, a tendance à se banaliser.Il y a bien sûr Strasbourg dont le traditionnel "Christkindelsmaerik" vient d’être inauguré ce week-end. Il y a aussi Reims avec son "Village de Noël" qui est désormais situé à 45 minutes en TGV de Paris. Ces deux villes entendent aussi bénéficier de l’effet TGV Est et attirer quelque 2 millions de visiteurs. Autre initiative, celle de Montbéliard dans le Doubs qui, durant les quatre semaines de l’Avent, communique sur ses traditionnelles "Lumières de Noël". Plus surprenant, le département du Calvados qui promeut un large programme d’animations : "Fêtons Noël à Caen", "Noël au balcon" à Deauville ou encore "les Hivernales de Falaise". Pour Christian Orofino, DG du groupe Austro Pauli Visit France (APVF), qui s’est fait une spécialité de vendre des packages sur ce créneau, "le thème est beaucoup moins porteur qu’auparavant car il s’est banalisé avec la multiplication des offres". Avant d’ajouter que "sur cette période où il y a moins de demandes de consommation touristique", cela reste un produit intéressant à vendre en agence à condition de mettre en avant des "destinations de tradition avec des marchés authentiques".

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *