Loi martiale en Ukraine : le Quai d’Orsay appelle à la vigilance

Destination

En Ukraine, la loi martiale a été votée lundi dernier dans la soirée, pour une durée de 30 jours. Elle est en vigueur dans dix régions d’Ukraine : Odessa, Mikolaïv, Kherson, Zaporijjia, Lougansk, Donetsk, Soumy, Kharkiv, Tchernihiv, Vinnytsia.

 

Dimanche soir dans le détroit de Kertch qui relie la Crimée à la Russie, la marine russe s’est emparée de trois navires militaires ukrainiens après leur avoir tiré dessus, faisant vingt-trois prisonniers. Cet affrontement a été condamné par le pouvoir ukrainien et par plusieurs pays occidentaux. L’Otan a appelé hier les autorités russes à relâcher immédiatement les marins ukrainiens. Dès le lendemain, sur proposition du président ukrainien, le parlement a décrété la loi martiale qui vise à renforcer les pouvoirs de police des autorités administratives et militaires. Le Quai d’Orsay a demandé aux ressortissants français « à faire preuve de vigilance et à éviter tout rassemblement dans l’ensemble du pays », l’application de la loi martiale pouvant affecter les conditions de déplacement dans les régions concernées. Il a également rappelé qu’il est « formellement déconseillé de se rendre à proximité de la ligne de contact dans le Donbass et déconseillé, sauf raison impérative, de se rendre en Crimée ».

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *