Londres demande à ses ressortissants de quitter la Tunisie

Destination

Londres, qui estime que la sécurité n'est pas garantie en Tunisie, a conseillé jeudi soir à ses ressortissants de ne pas se rendre dans le pays. Le Premier ministre tunisien Habib Essid a assuré que son pays a fait "tout son possible" pour protéger les "institutions britanniques", dans une première réaction officielle au conseil qu'a donnéLondres à ses ressortissants de quitter la Tunisie. Le ministère des Affaires étrangères britannique a indiqué ne pas croire que "les mesures mises en place (par le gouvernement tunisien) soient suffisantes pour protéger actuellement les touristes britanniques". Cette décision, prise "après la succession des menaces de terrorisme" en Tunisie, "aura des répercussions", a ajouté M. Essid, sans en préciser la nature. La Tunisie a proclamé l'état d'urgence le 4 juillet, et ce pour 30 jours, en raison de la crainte de nouveaux attentats dans le pays.

Publié par La Rédaction
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *