Madagascar : 15.000 visiteurs attendus à l’ITM

Destination

Le salon du tourisme de Madagascar a été inauguré jeudi 8 juin au matin par Roland Ratsiraka, ministre du Tourisme, en présence d’une centaine d’agents de voyages et de tour-opérateurs internationaux invités pour cette 6e édition.

 

Cette année, Madagascar a mis les bouchées doubles pour affirmer sa volonté de développer son tourisme : son International Tourism Fair Madagascar qui se tient du 8 au 11 juin dans la capitale a investi le village Voara (construit pour le sommet de la francophonie en novembre 2016) sur quelque 15.000 m2. « Nous ne disposions avant que de 2.500 m2 » rappelle Vola Raveloson, directrice exécutive de l’ONTM, ravie d’accueillir 200 stands, 160 exposants et, elle l’espère, au moins 15.000 visiteurs contre 7.000 l’an dernier.

 

Mieux, une centaine de professionnels du tourisme étrangers y ont été invités contre 60 en 2015. Ils viennent de France métropole, de la Réunion, de Suisse, de Belgique mais aussi d’Italie, d’Allemagne, des pays de l’Est, d’Afrique du Sud et de Chine. « La délégation chinoise, pays invité d’honneur cette année, compte 24 professionnels, et les francophones sont au nombre de 22 » explique la responsable.

 

Tous auront pu bénéficier d’un pré ou post-eductour pour découvrir le pays par groupe de 6 à 8 personnes. Une opération séduction pour booster le secteur qui retrouve des couleurs après la crise connue entre 2009 et 2013 avec déjà une hausse de +20 % en 2016. « La saison 2017 – juillet/novembre – s’annonce fort bien avec des listes d’attente de 3e ou 4e rang chez les TO sur notre circuit phare » indique la directrice exécutive.

 

240 M€ investis dans l’aéroport Ivato d’Antananarivo
Le démarrage du chantier de l’aéroport Ivato d’Antananarivo constitue aussi un signe positif. Ses responsables ont d’ailleurs présenté le projet aux visiteurs lors d’une conférence jeudi matin. Ce projet ambitieux prévoit un doublement de surface avec la construction d’un nouveau terminal de 17.500 m2 doté de trois passerelles d’embarquement et dédié au trafic international, le terminal existant étant réservé dès lors au trafic domestique.

 

« Aujourd’hui, lorsque deux avions arrivent simultanément, le terminal actuel, avec son unique tapis, est saturé » reconnaît, Vincent Devauchelle (à droite sur la photo), directeur de Ravin Alain Airport depuis décembre 2016. Ce chantier de 240 M€ porté par le consortium Ravinala qui regroupe ADP Management (35%), Meridiam (45%), Bouygues Bâtiment International (10%) et Colas Madagascar (10%) devrait durer 3 ans pour une mise en service en juin 2020 et une capacité de 1,8 million de passagers.

 

Création d’une confédération du tourisme
Les travaux devraient permettre l’arrivée de nouvelles compagnies. « L’aéroport accueille Ethiopian Airlines depuis le 28 mars. Nous espérons avoir aussi Emirates » avance le directeur. « Un nouvel aéroport, c’est bien. Mais reste l’épineux problème du coût des vols intérieurs » glisse Vincent Desobry, patron du plus gros réceptif de Madagascar, Océanie Aventures.

 

Ce fut d’ailleurs l’un des points mis en exergue lors de la conférence sur la toute prochaine confédération du tourisme. Son assemblée générale constitutive devrait être organisée en septembre 2017. Objectif : unir tous les acteurs du tourisme pour se faire entendre du gouvernement d’une seule et même voix et développer enfin pleinement le potentiel touristique de cette « île trésor ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *