Maldives : la violence s’étend aux îles

Destination

Des manifestants ont attaqué des postes de police et mis le feu à des bâtiments gouvernementaux sur au moins deux îles de l'archipel des Maldives, en proie à une crise politique depuis la démission mardi de son président, a-t-on appris mercredi auprès des autorités locales.C'est la première fois que la violence s'étend hors de la capitale, Malé, où des heurts se sont produits mercredi entre la police et des partisans de l'ancien président, Mohamed Nasheed, qui a quitté le pouvoir la veille dans la foulée d'une mutinerie de policiers et sous la pression de la rue. Le maire de la localité d'Addu, Abdulla Sodig, a déclaré qu'un poste de police avait été mis à sac et que deux autres étaient encerclés par des manifestants sur cet atoll au sud de l'archipel. Egalement au sud, sur l'île de Thinadhoo, un responsable local, Mohamed Shareef, a indiqué à l'AFP qu'un millier de manifestants avait attaqué le poste de police et mis le feu à un bâtiment judiciaire ainsi qu'à un bureau gouvernemental. De son côté, le quai d'Orsay rappelle qu'une "crise politique est en cours aux Maldives". Des manifestations violentes se déroulent dans la capitale, Malé, impliquant la police et l’armée. A l'heure actuelle, il est fortement déconseillé de se rendre à Malé. De plus, comme les tensions se sont étendues à d’autres îles au sud des Maldives, notamment l’atoll d’Addu et l’île de Thinadhoo dans l’atoll de Gaafu Dhaalu, il est donc recommandé de faire preuve de vigilance et de se tenir éloigné de tout rassemblement.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. C’est malin de titrer cela et d’employer la photo d’une île-hôtel.
    Pour mémoire il ya environ 1200 îles aux Maldives et seulement 90 dédiées au tourisme.
    Les autres sont soit désertes soit habitées par les maldiviens (certaines habritent aussi des usines, des ateliers ou des prisons).
    Que se passe t’il précisément sur les iles qui auraient été attaquées ?
    Sont elles habitées par d’anciens membres du régime ?
    Merci de préciser les choses. Il est inutile et dangereux de participer à la fausse alerte permanente et d’effrayer tout le monde.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec votre réaction Steve
      Ah les médias , ils nous mettent la pression sans véritablement creuser
      je vais essayer de vous donner quelques infos
      Les Maldiviens soutenant le Président démissionnaire et étant tous du parti politique « MPD » sont pour la plupart originaire de l’atoll d’Addu
      A savoir que sur l’atoll d’ Addu il y a la deuxième ville dortoir du Pays
      La plupart des Maldiviens travaillant ds les différents Resorts des maldives ont pour la plupart fait l’école hôtelière située sur Addu Atoll
      Et c’est donc tout à fait normal que les habitants soutenant le « MPD » s’en prennent aux édifices gouvernementaux d’Addu ; nous sommes en dessous l’équateur , bien loin de la capitale , bien loin des Resorts de luxes comme le Four Season situé sur l’atoll de Nord Male
      Cet article n’est pas du tout objectif
      et en le lisant sans connaitre la situation géographique du Pays , nous pouvons avoir peur alors qu’il n’y a pas de quoi avoir peur
      Je me suis retrouvé moi meme ds le coeur d’une manifestion du MPD en 2006 ; les locaux d’Addu vivant aussi bien sur l’atoll qu’à Male manifestaient leur Ras le bol vis à vis du Président
      Ce qui n’est pas dit dans l’article c’est que l’archipel d’Addu est mis à l’écart du reste des Maldives
      On ne parle pas de l’aéroport qui a une piste internationale ni des paysages qui ne ressemblent en rien au reste des maldives etc …
      Alors non Steve il n’y a pas de quoi avoir peur ; prenons exemple sur une petite ile située au Nord de Male , l’ile de Thulusdhoo ou se trouve l’usine de Coca Cola
      cette ile est à environ 35 mn en speed boat de l’aéroport ; on y marche pieds nus , il n’y a que quelques voitures et motos ; les habitants de cette ile ne manifestent pas ; ils ont leur problèmes journaliers à régler et sont bien loin des manifestations actuelles qu’il y a sur Male ; c’est d’ailleurs calme depuis deux jours dixit mon ami Adam que je viens à l’instant d’avoir au téléphone
      J’espère Steve avoir pu réponde aux questions que vous vous posiez suite à votre réaction …

  2. Nous subissons la meme desinformation en ce qui concerne l’Egypte que les medias occidentaux decrivent comme etant a feux et a sang alors que les problemes sont tres centralises a 1 quartier central du Caire (la place Tahir et 1 rue adjacente) et ces derniers jours a Port Said apres l’evenement terrible qui s’y est passe. Les villes touristiques comme Louxor, Assouan et la mer rouge sont a mille lieux de la revolution……….. les gens y vivent tout a fait normalement et les touristes n’ont rien a craindre. Ce probleme est 100% Egypto/ Egyptien!

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *