Nouvelle attaque contre des touristes au Kenya

Destination

Une touriste suisse a été grièvement blessée et son chauffeur tué sur le coup dans une attaque au Kenya vendredi, une agression qui allonge la liste des incidents impliquant des étrangers dans le pays. Cette fois, la police locale ne la lie pas aux rebelles islamistes somaliens. Dans la "voiture, il y avait deux ressortissants suisses," un homme et une femme, a précisé à l'AFP le ministère suisse des Affaires étrangères. La femme "a été grièvement blessée" par balle et "transportée à l'hôpital", a-t-il ajouté, précisant que l'homme n'avait pas été blessé. "Selon l'information que nous avons, les agresseurs sont venus de la forêt et ont ouvert le feu sur le véhicule", a raconté un policier sous couvert d'anonymat. Le véhicule a alors "accéléré et quelques mètres plus loin, un autre groupe, venant aussi de la forêt, lui a tiré dessus, touchant mortellement le chauffeur". Selon lui, l'incident, qui s'est produit près de la réserve nationale de Shaba, dans l'est du pays à quelque 250 kilomètres de la capitale Nairobi, serait l'oeuvre de bandits locaux. La région est connue pour les attaques sporadiques de bandits et les conflits intercommunautaires. L'agression s'est d'ailleurs produite bien plus loin de la frontière somalienne que les autres incidents qui ont visé des Occidentaux au Kenya ces dernières semaines. Les autorités américaines ont mis en garde vendredi leurs compatriotes contre tout déplacement au Kenya, alors que s'allonge la liste des incidents dans le pays impliquant des étrangers. "Les États-Unis continuent de recevoir des informations concernant des menaces éventuelles dirigées contre les intérêts américains, occidentaux et kényans, surtout depuis la mort d'Oussama Ben Laden", indique le département d'État dans un communiqué.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *