Opodo va développer des sites pour les agences

Destination

Opodo vient de fêter ses deux ans sur le marché français.
La part des ventes de forfaits est aujourd’hui de 40 %.
Pas d’augmentation de capital ni de départ d’actionnaires.
Dès cet été, Opodo va proposer aux agences de voyages de pouvoir proposer à leurs couleurs tout le contenu du distributeur sur leurs propres sites. « Elles seront rémunérées à l’acte sur chaque vente », précise Petra Friedmann, directrice générale d’Opodo France. L’agence de voyages en ligne a déjà mis en place un système d’affiliation qui permet à des partenaires de pouvoir bénéficier des moteurs de recherche. « Nous avons 2 000 affiliés mais très peu d’agences parmi eux », continue Petra Friedmann. Après deux ans d’existence, Opodo poursuit sa stratégie de diversification. « Au départ, nous ne distribuions que des vols, hôtels et des voitures avec une part de 90 % pour les vols secs. » Aujourd’hui, la part des ventes de forfaits – en collaboration avec Karavel – atteint 40 %. « Le marché est devenu plus mature », souligne Petra Friedmanna. Elle pense aussi que le produit hôtellerie peut se développer sur son site. « Les discounters ont étranglé les hôteliers lors de la période de la crise. Aujourd’hui, ils veulent de nouveau maîtriser leur marge et leur prix. Et, d’une manière générale, nous avons tout intérêt à construire un partenariat durable avec nos fournisseurs et non pas les étrangler. » D’autre part, comme pour faire taire toute polémique, elle précise « qu’il n’y a pas eu d’augmentation de capital » et que la rumeur sur le « départ de British Airways » n’est pas fondée. Elle ajoute une nouvelle fois que « les relations entre Opodo et les compagnies aériennes ne sont que strictement commerciales ». Quant aux campagnes de communication qui ont tant fait parler d’elles, elle n’hésite pas à balayer les remarques. « Nous sommes assez radins mais nous savons cibler nos investissements. Ainsi, nous ne faisons pas de campagne d’affichage nationale mais nous nous concentrons sur Paris et sa région. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *