Où partiront les Franciliens cet été en vacances

Destination

Le Salon Mondial du Tourisme qui se tient du 14 au 17 mars 2019, à Paris Expo, a réalisé une étude auprès de son public pour connaître leurs destinations et leurs critères de sélection, leurs moyens de transport et leur budget. Se tenant en synergie avec Destinations Nature, l’enquête fait également un focus sur les activités nature pratiquées pendant les congés.

69 % des Franciliens privilégieront l’étranger (vs 70 % en 2018). Toujours en tête, l’Europe (28 %) recule toutefois dans les intentions de départ par rapport à 2018 (37 %). Si la Grèce, l’Espagne et l’Italie se partagent, comme en 2018, le peloton de tête, leur pourcentage a reculé par rapport à 2018. Par contre, la Croatie fait un bond, en passant de 9 % en 2018 à 19 % en 2019.
L’Asie (24 % vs 22 %) séduit de plus en plus. Le Japon passe de 13 % en 2018 à 30 % en 2019. Suivi de la Thaïlande et du Cambodge dont l’attractivité est aussi en croissance.
14 % font le choix de l’Amérique du Nord (vs 13 %), les Etats-Unis et le Canada conservent leur position, respectivement pour 80 % et 56 % des répondants, suivis de Cuba qui passe de 11 à 17 %.
L’Amérique du Sud augmente également en 2019, en passant de 9 % à 14 %. En tête on retrouve l’Argentine (46 % vs 38 %), le Brésil (35 % vs 36 %) et le Chili (25 % vs 21 %). A noter la croissance des intentions vers la Bolivie qui passe de 11 % à 21 %.
L’Océanie prend 4 points en 2019 (8 % vs 4 % en 2018). La Nouvelle Zélande détrône l’Australie en passant de 38 %, en 2018, à 55 %, en 2019. Cette dernière connaît tout de même une belle hausse (54 % vs 43 %).
Sur les autres continents, on notera la percée du Costa Rica (77 % vs 64 %), de la Tanzanie (17 % vs 9 %) et de l’Egypte (16 % vs 6 %).

Pour les 31 % des partants en France, la région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur tient le haut du panier malgré un recul d’intention (32 % vs 38 %), suivie de la Bretagne qui prend un point (31 % vs 30 %), de la Nouvelle-Aquitaine 20 % (vs 25 %) et de l’Occitanie (18 % vs 23 %).

 

Côté hébergement, les Franciliens choisiront principalement l’hôtel et les villages vacances (74 % vs 62 %). Loin derrière, et à égalité, la location d’appartements ou maisons – via agences ou particuliers – (28 % vs 26 %) et les gîtes et l’hébergement chez l’habitant (chambres et maisons d’hôtes) (28 % vs 27 %).

95 % des répondants déterminent leur choix d’hébergement avant tout sur le prix. Ce critère est très important pour 55 % d’entre eux et plutôt important pour 40 %. La situation géographique demeure essentielle aussi pour 54 % et plutôt importante pour 40 % des répondants (au total, 94 %). Ils sont 87 % à tenir compte du confort (36 % très important, 51 % plutôt important). 78 % s’appuient sur les étoiles, notations ou avis de voyageurs. Enfin, 77 % prennent en considération les activités à pratiquer autour de leur lieu de villégiature.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *