Pas moins de 670 professionnels réunionnais représentés lors d’IFTM Top Resa

Destination

A la veille de l'IFTM Top Resa, où La Réunion disposera de l'un des plus grands stands (M29), Patrick Serveaux, président de l'IRT, a fait un point sur l'actualité de la destination."Selon les chiffres de l'Insee, l'activité s'est stabilisée lors du premier semestre 2014", souligne le nouveau président de l'IRT. Nous sommes en baisse de 1% au global et de 2% sur le marché métropolitain". Patrick Serveaux se fixe pour cette année "un objectif de 450 000 visiteurs", grâce à la conquête de nouvelles clientèles comme les Chinois, les Indiens, les Africains du Sud qui n'ont plus besoin de visas pour se rendre à La Réunion : "Etre moins dépendant de la France sans pour  la laisser tomber". Si l'on exclut la clientèle affinitaire, la durée de séjour sur place est de neuf jours pour un panier moyen dépensé sur place de 1280 euros par ménage. Pour dépasser le record de 471 000 visiteurs, Parick Serveaux souligne qu'il faut "créer des hôtels" et "lancer des campagnes de communication". Il sait aussi qu'il peut faire mieux sur le marché français grâce aux régions et aux vols que va mettre en place XL Airways depuis Marseille et Lyon en juin prochain. Patrick Serveaux s'est dit favorable à l'arrivée de compagnies du Golfe qui pourraient draîner une nouvelle clientèle. Le concept des Iles Vanilles commence à porter ses fruits avec 97 000 combinés vendus en 2013 avec les Seychelles et l'île Maurice : "L'idéal serait de pouvoir lancer un Paris-Réunion-Seychelles-Paris". Entres autres innovations, on peut citer le lancement du nouveau site Inernet (www.reunion.fr) qui "met en avant les grandes thématiques de l'île". Ajoutons, qu'à travers leurs groupements, c'est pas moins de 670 professionnels réunionnais qui seront représentés lors d'IFTM Top Resa. Par ailleurs, à la suite des attaques de requin qui ont fait du mal à l'image de la destination, La Réunion tient à préciser "que le lagon de l’île assure une baignade en toute sérénité' et met en avant  "les baleines qui viennent au large des côtes de juin à septembre". 

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *