Séisme à Lombok : l’OT d’Indonésie rassure

Destination
Réfugiés sur une plage de Lombok le 6 août après les tremblements de terre.

Selon l’office du tourisme indonésien, le retour à la normale à Lombok après les récentes catastrophes naturelles est en bonne voie. Le statut « état d’urgence » pour la zone a été levé le 25 août 2018 et les efforts pour rétablir la situation se poursuivent.

 

Rappelons que l’aéroport international de Lombok a fonctionné normalement tout au long de la période, de même que Lembar Harbour, le principal port reliant Bali et Lombok. Les vols et les liaisons par ferry continuent à fonctionner normalement.

 

La première liaison en bateau rapide entre Bali et Lombok, Eka Jaya Fast Boat, a repris le service jeudi 16 août et d’autres bateaux rapides ont annoncé la reprise des services début septembre.

 

L’électricité, l’eau, l’Internet, les routes et autres infrastructures sont opérationnels sur l’ensemble de l’île, à l’exception de certaines des zones les plus reculées du nord et de l’est de Lombok.

 

Les zones de Senggigi et de la côte ouest se remettent rapidement et la plupart des hôtels et des entreprises ont rouvert leurs portes ou seront ouverts dans les prochaines semaines. Les touristes reviennent déjà dans la région.

 

Les villes d’Ampenan, Mataram et Cakranegara sont ouvertes au commerce et fonctionnent normalement.

 

L’électricité a été restaurée sur les îles Gilis et le nettoyage est bien avancé, avec l’aide des forces gouvernementales. Les résidents étrangers et locaux, ainsi que leur personnel, sont retournés sur les Gilis et travaillent à la reconstruction de leurs îles. Certaines entreprises sont déjà ouvertes au commerce et fonctionnent normalement.

 

Les bateaux publics desservant les Gilis depuis Lombok ont repris leurs services réguliers et les premiers touristes sont revenus à Gili Air le vendredi 17 août.

 

Kuta et la côte sud (Mandalika, Gerupuk, Selong Belanak, etc.) ainsi que la côte sud-ouest et ses îles (Sekotong, Tawun, Gili Gede, etc.) n’ont pas été touchées par les tremblements de terre et continuent d’accueillir les visiteurs normalement.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *