Shutdown aux USA: les touristes français ne sont pas (vraiment) gênés

Destination
La statue de la Liberté à New York reste ouverte au public.

L’OT des USA signale que les villes touristiques sont très prisées en cette période. L’accès à la majorité des parcs nationaux reste possible. Le différend entre le président Trump et les Démocrates bloque les salaires dans les administrations américaines depuis 3 semaines. 

 

Les parcs nationaux sont accessibles aux visiteurs, même si le service aux visiteurs peut être indisponible. Il peut s’agir du centre d’accueil, de la collecte des ordures ménagères, de l’entretien des routes. Mais le voyageur à New York peut se rendre sur l’île de la statue de la Liberté ou celui à San Francisco visiter Alcatraz, par exemple.

 

Des bénévoles pour nettoyer

En outre, des habitants s’organisent pour pallier entre citoyens américains le problème des ordures qui s’accumulent dans des parcs. Les quelque 20.000 fonctionnaires fédéraux des parcs étant officiellement mis en chômage technique. Seule une minorité reste d’astreinte. A Washington DC, des bénévoles ont pris l’initiative de nettoyer le National Mall. Dans le parc Yellowstone, des  bénévoles ont même poussé le sens civique jusqu’à nettoyer les sanitaires ! Dans d’autres endroits les visiteurs sont invités à garder leurs déchets et poubelles avec eux.

 

Peu de conséquences dans les villes

« A cette période de l’année, la majorité des touristes français part dans les grandes métropoles », signale Geoffrey Duval, président de l’OT des Etats-Unis en France. « Ils se rendent aussi dans les Etats du Sud, avec en tête la Floride et la Louisiane qui bénéficient de températures estivales. »

 

Il faut tenir compte du fait que les Etats et les villes qui ont habituellement des rentrées financières par leur activité touristique ont intérêt à la maintenir y compris par un coup de pouce. L’Etat de Washington, la ville de New York et la ville de San Francisco l’ont déjà fait. A San Francisco, les services municipaux de nettoyage se sont substitués par exemple aux personnels du Parc national maritime.

 

 

Les TO et agences de voyages confiants

L’office de tourisme des Etats-Unis a fait un point auprès des tour-opérateurs qui programment la destination : leurs programmes se passent bien. Même chose du côté des agences de voyages, leurs clients ne rencontrent pas de difficultés particulières.

Une restriction à connaître toutefois pour les touristes à Washington DC: les musées publics sont fermés. Mais les musées privés restent ouverts. A noter qu’en Floride, les Keys sont ouvertes.

 

Les conditions actuelles du Shutdown affectent surtout les administrations centrales (poste, impôts…) qui n’ont que peu d’impact sur les voyageurs. A l’exception peut-être de la TSA (Transportation Security Administration, les agents de police) dans les aéroports. Mais il s’agit de la sûreté de l’Etat…

 

Le shutdown a commencé le 22 décembre. Pierre d’achoppement entre l’opposition Démocrate et le président Donald Trump? Le financement d’un mur de séparation à la frontière américano-mexicaine que le Président veut obtenir. Le budget 2019 du gouvernement américain est bloqué, le Congrès n’arrivant pas à se mettre d’accord. Près de 800.000 fonctionnaires fédéraux sont affectés. Un projet de vote de consensus est en négociation.

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *