Sri Lanka : nouvelles violences meurtrières dans une station touristique

Destination

Des extrémistes bouddhistes ont mis le feu à des commerces et des logements mardi dans une station touristique du sud-ouest du Sri Lanka pour la deuxième nuit consécutive, ont indiqué des habitants.Un agent de sécurité non armé a été tué lors d'une attaque devant une ferme dont le propriétaire est musulman, portant à quatre le nombre de tués dans ces violences depuis dimanche. "Plus de 10 logements et commerces ont été brûlés cette nuit", a dit une source policière de la ville d'Alutgama, à majorité musulmane. Ces violences à caractère anti-musulman sont perpétrées par des partisans du groupe extrêmiste Buddhist Force. Les ambassades occidentales à Colombo ont recommandé à leurs ressortissants en vacances dans cette zone du sud de l'île de ne pas sortir. Le couvre-feu a été instauré lundi à Alutgama après une nuit de violences. A Welipanna, une banlieue d'Alutgama, les habitants ont indiqué que neuf maisons et 26 commerces ont été brûlés par une foule de 50 à 60 hommes armés, munis de couteaux et de cocktails molotov. Les habitants ont réclamé en vain des renforts de police, a dit à l'AFP le responsable d'une école de la ville A. R. M. Nahuman. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *