Tourivac entre dans le giron de Plein Vent

Destination

Joost Bourlon et ses associés ont repris 66% du capital.
Claude Hochner reste à la tête du TO mulhousien.
Plein Vent est en discussion avec d’autres TO régionaux.
Le TO alsacien Tourivac (11 salariés, 20.000 pax, 12,5 millions d’euros de CA et 395.000 euros de résultats nets en 2005) est entré, le 30 mars dernier, dans le giron de Plein Vent (*). La Financière Plein Vent, présidée par Joost Bourlon, a en effet repris 66% du capital du voyagiste mulhousien dans le cadre d’une opération d’OBO (Owner Buy Out) permettant à son propriétaire, Claude Hochner, de rester à bord. Sa société holding Hochner Travel International conserve en effet 34% du capital de la Financière Tourivac. « Nous faisons le même métier. Ce rapprochement nous permet de constituer un nouvel ensemble fort sur l’arc Est de la France avec trois aéroports principaux Marseille, Lyon et Strasbourg », résume Joost Bourlon. Les points communs sont multiples : une cible de clientèle, des destinations et un modèle de distribution identiques (Plein Vent : 1.500 agences de voyages, Tourivac : 400), des destinations partagées (la Tunisie, l’Espagne, la Crète, le Canada et les USA) voire les mêmes réceptifs sur la Tunisie notamment. Mais pas question de créer de marques chapeau. La logique régionale fera loi, et Joost Bourlon comme Claude Hochner restent d’ailleurs à la barre de leur structure. « Au contraire des modèles de concentration allemand ou britannique, ici chaque marque continuera d’exister sur son marché et aucun nouveau modèle de gestion ne sera imposé aux équipes qui se débrouillent très bien depuis des années », précise Joost Bourlon qui attend surtout de cet
investissement des synergies d’achat en matière de transport (affrètements communs) et, bien sûr, de prestations terrestres (gestion d’hôtel). Le poids de ce nouveau groupe (130.000 clients et 61,1 ME de CA en 2005) devrait faciliter la programmation de destinations émergentes. Autre objectif : le développement de nouvelles plates-formes de départ. « Nous étudions d’autres rapprochements pour créer une structure multi-régionale plus forte encore », avoue Joost Bourlon qui évoque des opportunités dans l’ouest, le sud-ouest et même le nord de la France.
(*) Plein Vent est déjà actionnaire d’Air Méditerranée (27,4%), de Concept Voyages (40%), d’Aérosun (26%) et de Comitour (30%).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *