Trois conseils pour limiter les frais bancaires à l’étranger

Destination

Menée pour le compte de TransferWise, une étude réalisée par Consumer Intelligence, un organisme indépendant, révèle que les transferts d’argent internationaux ont couté près de 2 milliards d’euros aux Français en avril dernier.

 

Au mois d’avril 2018, les consommateurs français ont perdu environ 1,5 milliard d’euros dans les frais cachés, alors que les entreprises et les voyageurs d’affaires ont quant à eux perdu plus de 500 millions d’euros en commissions appliquées par les banques lors de paiements internationaux, sans en informer les clients.

 

Les 1,42 milliard d’euros perdus dans les frais cachés par les ménages français, incluent une part très importante des dépenses effectuées lors de vacances à l’étranger, hors zone euro (711 millions d’euros).

 

En attendant que la situation évolue, voici 3 conseils pour limiter les frais à l’étranger :

1. Éviter sa banque

« En effet, trop peu de consommateurs le savent mais faire appel à sa banque lors d’un déplacement à l’étranger ne se révèle pas toujours être la bonne solution : frais exorbitants, commissions cachées font rapidement augmenter le montant total de la transaction ».

 

2. Rester en alerte sur les taux de change

« Garder un oeil régulier sur les taux de change (sur des sites tels que xe.com, Google, Yahoo,…) permet d’avoir l’avantage considérable de pouvoir réagir rapidement en envoyant ou en dépensant son argent au moment le plus opportun ».

 

 3. Eviter d’utiliser sa carte bleue à l’étranger

Tout comme transférer de l’argent depuis sa banque, utiliser sa carte bleue à l’étranger occasionne très rapidement des coûts supplémentaires et un taux de change plus élevé que le taux de change réel.

 

Dans le cadre de sa campagne « Comprends ce que tu paies » qui vise à porter à la connaissance du grand public les pratiques des banques, TransferWise lance aujourd’hui, www.knowwhatyoupay.eu, une plateforme qui veut informer clairement le consommateur sur le sujet du transfert d’argent, mais aussi de l’encourager à se mobiliser aux côtés de TransferWise en faveur d’une plus grande transparence de la part de banques et bureaux de change.

 

*Méthodologie de l’étude

Toutes les données ont été obtenues de manière indépendante par Consumer Intelligence, une société spécialisée dans les études de marché, à la demande de TransferWise. L’investigation sur le terrain a été menée en avril 2018. La recherche complète tend à estimer le montant total perdu dans les frais cachés associés à l’envoi d’argent à l’international depuis la France.

 

Les données ont été obtenues auprès 5 principaux bureaux de changes (Azimo, Western Union, Moneygram, Paytop, Paypal et TransferWise) et des 7 plus grandes banques Françaises : Crédit Agricole, BNP Paribas, Groupe BPCE, Société Générale, Crédit Mutuel CM11 Group, La Banque Postale et le Crédit Mutuel Arkéa.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *