Turquie : le gouvernement instaure l’état d’urgence pour trois mois

Destination

Cinq jours après la tentative de coup d’état manquée, le président turc a annoncé, mercredi soir, l’instauration de l’état d’urgence pour trois mois en Turquie. Il juge cette mesure "nécessaire pour éradiquer rapidement tous les éléments de l’organisation terroriste impliquée dans la tentative de coup d’Etat".Le Quai d'Orsay précise que la situation est revenue "progressivement à la normale". Le trafic a repris dans les aéroports d’Istanbul et d’Ankara. En cas de voyage en Turquie, il recommande aux touristes français de suivre "les consignes données localement par les autorités turques et françaises, d’avoir toujours sur soi les documents d’identité français et d’éviter attroupements et manifestations". Il est aussi recommandé aux voyageurs "de faire preuve de discrétion". Le MAE précise que "les contrôles de sécurité à l’aéroport Atatürk d’Istanbul exigent d’y être au moins 3 heures avant un vol international". Il conseille également aux Français se rendant ou séjournant en Turquie "de faire preuve d’une très grande vigilance dans leurs déplacements, en particulier dans les quartiers touristiques et dans tous les lieux de forte affluence". Il est également vivement conseillé de se tenir à l’écart des attroupements et des manifestations quel que soit leur caractère, des postes de police et de gendarmerie ainsi que des bâtiments officiels qui peuvent constituer des cibles privilégiées. Par ailleurs, les intérêts et les ressortissants français en Turquie peuvent représenter une cible privilégiée en raison de la politique active de lutte contre le terrorisme menée par la France.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *