Un bon premier semestre mais un été contrasté pour le tourisme à Paris

La fin de la saison estivale sonne l’heure des premiers bilans. Paris et la région Ile-de-France viennent de publier les résultats du premier semestre et de l’été. Pour la première partie de l’année, d’après la communication officielle de l’Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP), les résultats hôteliers ainsi que les arrivées ont été meilleurs qu’en 2003. Ainsi, avec une croissance de 9,3 % des arrivées par rapport à 2003, Paris retrouve les niveaux de 2002 (+ 1,3 % par rapport au premier semestre 2002). Concernant les nuitées, elles ont augmenté de 2,5 % à environ 15 millions. C’est la clientèle française (+ 5,2 %) plus que la clientèle étrangère (+ 1,1 %) qui a tiré l’activité vers le haut. L’un des faits marquants observés par l’OTCP concerne la diminution de la durée de séjours : – 6 % (dont – 7 % chez les étrangers et – 4 % chez les Français), avec une durée moyenne qui s’établit à 2,06 nuitées. Côté marchés émetteurs, on s’aperçoit que les Japonais (+ 21,9 %, + 57 300 arrivées) et les Américains (+ 14,6 %, + 89 700 arrivées) sont de retour depuis le mois de mars. En ce qui concerne l’été proprement dit, les résultats observés par l’OTCP confirment les tendances du premier semestre, même si la progression a été plus contrastée : 71 % de taux d’occupation prévisionnel en juillet et 59 % en août (contre 64,4 % en août 2003). Pour les responsables de l’OTCP, l’automne sera déterminant. Ce qui n’est pas étonnant puisque septembre et octobre représentent environ 19 % des arrivées et nuitées annuelles, contre 16 % à 17 % pour la période juillet / août. Ce qui peut s’expliquer par le fait qu’il n’y a quasiment pas de congrès ou de salons à Paris pendant l’été. D’après l’Ortif (observatoire régional du tourisme), les taux d’occupation pour l’Île-de-France sont remontés cet été et « devraient se situer 2 points au-dessus de leur niveau de l’été 2003.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *