USA : Hawaï face au plus fort ouragan depuis 1992

Destination
Le Service national de météorologie américain met en ligne une carte évolutive du déplacement de l'ouragan au-dessus d'Hawaï.

L’ouragan Lane de catégorie 4 (sur 5) menace l’État américain d’Hawai jusqu’à samedi selon les prévisions. Le président Donald Trump a déclaré l’état d’urgence mercredi pour organiser les secours. Les habitants des différentes îles hawaïennes sont appelés à se calfeutrer avec des stocks de provisions. La FAA n’a pas donné de consigne pour le survol d’Hawaï.

 

C’est rare pour Hawaï! Par le passé, seulement deux gros ouragans, Dot en 1959 et Iniki en 1992, ont touché l’archipel d’îles américaines situé dans le centre de l’océan Pacifique. Lane qui a commencé à inquiéter les autorités nationales et fédérales mercredi 22 août pourrait bien être le troisième ouragan à dévaster Hawaï.

 

Fortes pluies déjà sur Big Island

Classé en catégorie 4 (sur un maximum de 5), l’ouragan pourrait causer de nombreux dégâts avec des vents à plus de 200 km/h. Jeudi matin, de fortes pluies se sont abattues sur Big Island (dite aussi Hawai). 300 mm de précipitations étaient déjà enregistrés par le Service météorologique à Hawaï avec un pic attendu de 750 mm.

 

Les craintes portent sur des glissements de terrain qui rendraient les routes impraticables. Des messages d’alerte mettent en garde contre des inondations subites, notamment à Maui. De fortes vagues devraient aussi accompagner le passage de Lane sur Hawaï.

 

(Sur des sites d’information (MLive, Daily Mail), on peut voir une vidéo de l’ouragan Lane prise le 22 août depuis la Station spatiale internationale.)

 

Jeudi soir, l’OT d’Hawai (Hawaii Tourism Authority) précisait dans un communiqué les territoires concernés par l’alerte ouragan. Si Lane devait passer au sud de l’île principale d’Hawai, il était prévu qu’il passe très près de Maui, Lanai et Molokai. Entre vendredi et samedi, Lane devait atteindre Oahu et Kauai. (voir les cartes de déplacement établies par le Centre des ouragans pour le Pacifique Centre)

Des mesures par anticipation

En prévision du pire scénario, le gouverneur de l’Etat, David Ige, a invité mercredi la population à « stocker des vivres, de l’eau et autres produits de nécessité pour tenir 14 jours ». Les habitants des îles d’Hawaï sont donc allés faire le plein dans les supermarchés. Certains ont obturé les fenêtres de leur maison avec des panneaux de contreplaqué.

 


Le président Donald Trump a, lui, décrété l’état d’urgence pour que le ministère de l’Intérieur et l’Agence fédérale des situations d’urgence puissent coordonner les efforts avec les autorités locales.

 

Les aéroports restent ouverts

Les autorités de l’Aviation civile américaine (FAA) n’ont pas donné de consigne générale concernant le survol d’Hawai. Jeudi, les 15 aéroports et aérodromes de l’archipel hawaïen restaient donc ouverts. « A chaque compagnie aérienne et à chaque pilote d’estimer la situation et les conditions de sécurité » rappelait jeudi 23 août à la mi-journée la Direction des Transports hawaïen sur son site.

 

Certains axes et autoroutes ont été fermés à la circulation en raison du danger d’inondation ou d’effondrement de terrain. Mais le maintien des aéroports fait partie des mesures visant à permettre une intervention rapide des secours par voie aérienne, si nécessaire. La FAA recommande aux passagers de vérifier auprès de leur compagnie quel est le statut de leur vol. Plusieurs transporteurs auraient annulé les frais de modification des billets.

 

Westjet, de son côté, a annoncé l’annulation de ses vols vers Hawaï jeudi et vendredi. La compagnie canadienne a toutefois maintenu deux départs le jeudi matin pour permettre à ses passagers de quitter l’archipel.

 

Quelque 270.000 touristes sont actuellement répertoriés à Hawaï selon l’OT.

 

(MAJ le 23/08 à 2:00)

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *