USA : plusieurs parcs et monuments rouvrent provisoirement leurs portes

Destination

Plusieurs parcs nationaux, comme le Grand Canyon, ou des grands monuments, comme la Statue de la Liberté, vont rouvrir leurs portes samedi malgré le blocage budgétaire grâce aux accords trouvés avec plusieurs Etats pour financer temporairement ces lieux touristiques.Le service des parcs nationaux a annoncé vendredi soir un accord avec les Etats de New York, de l'Arizona, du Colorado, de l'Utah et du Dakota du Sud pour rouvrir leurs sites touristiques fermés depuis début octobre en raison de la paralysie budgétaire. En revanche, le parc national de Yosemite et la prison d'Alcatraz, tous deux situés en Californie, resteront fermés. Ces accords conclus vendredi permettront par exemple à l'Etat de New York de rouvrir la Statue de la Liberté durant six jours, à compter de samedi et jusqu'au 17 octobre, moyennant une allocation de près de 370.000 dollars versée par l'Etat de New York pour permettre son fonctionnement durant cette période. "C'est une solution temporaire qui permettra d'atténuer les inconvénients pour le commerce et les communautés voisines", a déclaré dans un communiqué la ministre de l'Intérieur Sally Jewell. L'Arizona va quant à lui payer 651.000 dollars pour rouvrir le Grand Canyon, qui attire chaque année des millions de visiteurs du monde entier, durant sept jours à compter de samedi. Le Parc national des Rocky Mountains du Colorado sera financé pendant 10 jours, à hauteur de 362.700 dollars, et huit parcs nationaux et monuments en Utah vont également rouvrir pour 10 jours: la facture s'élève ici à 1,6 million de dollars pour cet Etat de l'ouest américain aux paysages magnifiques.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *