USA : quand le Dakota du Nord emmène à Paris le président Théodore Roosevelt

Destination

L’État du nord des Etats-Unis est venu faire sa promotion auprès des professionnels du tourisme français le 16 juillet. L’ancien président des Etats-Unis est l’ambassadeur du Dakota du Nord et de la ville de Medora.

 

 

Au nord des USA entre Montana et Minnesota, le Dakota du Nord est une destination nature. Grands espaces, parcs nationaux ou de l’Etat, bisons, lacs et rivières avec pêche ou kayak, balades à cheval, etc.

 

« Le voyageur qui vient dans cette région des Grandes Plaines est déjà venu plus d’une fois aux USA, explique Maureen Lachant, directrice du développement de la Maison des Etats-Unis (groupe Figaro). C’est un périple durant lequel on va parcourir de longues distances en voiture, en pleine nature. »

 

Dans les programmes des voyagistes, le Dakota du Nord ne se découvre pas seul. Il sera associé à d’autres Etats dans le cadre d’un circuit ou d’un autotour. Chez Backroads, « on peut le retrouver par exemple dans un circuit Rocheuses avec le Montana ». Voyageurs du Monde va l’inclure dans son offre « Etats du Great American West » pour composer un itinéraire…

 

Préserver la nature des USA

Le parc national « Theodore Roosevelt » est un atout nature et culture pour le Dakota du Nord. Déjà parce que le nom de l’ancien président américain va évoquer quelque chose. Le visiteur aura la curiosité de découvrir où le rancher « Teddy Roosevelt » a vécu de 1884 à 1887.

 

Une maison rudimentaire, des têtes de bétail, la chasse au bison, le futur président des Etats-Unis (1901-1909) y aurait acquis là une conscience de la préservation nécessaire de la nature. « C’est son expérience au Dakota du Nord qui l’a amené à créer le service des forêts, des parcs nationaux, etc. » explique Emmanuelle Blondin, représentante de l’OT de cet Etat américain en France.

 

 

Le parc national Theodore Roosevelt, séparé en deux unités, nord et sud, a conservé une nature intacte. « Il n’y a ni visitor center ni hôtels au sein du parc » précise Emmanuelle Blondin. « Tout l’accueil se fait à Medora, ville de 200 habitants (l’hiver). Très Western, avec beaucoup de bois, Medora donne l’impression de faire un bond dans le temps. Elle ne compte que deux hôtels. L’entrée du parc national y est à 3 minutes en voiture. »

Un président, du théâtre et des AGV

Theodore Roosevelt n’a pas laissé que son nom au parc national du Dakota du Nord. La ville de Medora (à l’ouest, voir carte ci-dessus) en a aussi fait un personnage de son spectacle estival. De juin à septembre, une comédie musicale présentant la vie dans l’Ouest et cette région des Backlands joue tous les jours, deux fois par jour.

 

Une petite troupe de musiciens et d’acteurs est venue en France. Saluant l’amitié franco-américaine, ils ont donné 3 représentations les 14, 15 et 17 juillet. A Paris, à Chamery (Marne) où Quentin Roosevelt est mort sur le champ de bataille le 14 juillet 1918. Ainsi qu’à Colleville-sur-Mer (Calvados) où un autre fils du président est mort au combat en juillet 1944.

 

Le 16 juillet, à Paris, le président Roosevelt accompagné de son fils, de deux musiciens et d’une chanteuse ont rencontré des professionnels du tourisme français. Les représentants de tour-opérateurs spécialisés sur les USA (Backroads, MarcoVasco, Voyageurs du Monde, Directours, Maison des Etats-Unis) ont eu une introduction à la destination et au spectacle de Medora. Avant de pouvoir échanger sur la vie au Dakota du Nord autour d’un verre.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *