VIDEO – Bornéo: le Sarawak à la rencontre des agents de voyages français

Destination

L’office de tourisme de Malaisie a organisé une présentation de l’Etat du Sarawak. Sur l’île de Bornéo, la destination abrite notamment le parc national de Batang Ai où des orangs-outans sont protégés.

 

« Une destination authentique et nature pour des clients qui ont déjà beaucoup voyagé et veulent découvrir quelque chose d’inédit. » C’est ainsi que Laure et Bertrand de l’Espace « sur-mesure » (ex-Aventuria) de TUI résument le Sarawak. Invités par l’office de tourisme de Malaisie, ils ont assisté le 3 juillet avec une douzaine d’agences de voyages à la présentation de cet Etat insulaire (voir carte ci-dessous).

 

Melinda et Emilie de Marco Vasco qui connaissent déjà la destination nous en donnent quelques instantanés :

 

Accueillis par des Malaisiens en costume traditionnel, les agents de voyages français ont ainsi pu en savoir plus sur la Malaisie et le Sarawak. Un Etat situé sur l’île de Bornéo qui compte 30 parcs nationaux où l’on peut séjourner dans des hôtels et lodges, voire dans des maisons longues de la tribu Iban ou chez les Dayaks.

Dans la forêt primaire, les visiteurs peuvent aussi observer des orangs-outans (dans le centre Semenggoh), des oiseaux, des nasiques et dans la mer des dauphins, des tortues de mer… 80.370 hectares sont déclarés TPA « Totally Protected Areas ». On ne peut ni y chasser ni y pêcher. Le Sarawak abrite aussi 10 réserves naturelles.

« Les Français sont en général autour de 5.000 touristes par an au Sarawak. Ils sont très attirés par le côté culture et nature de la destination. Depuis janvier 2017, leur nombre est en croissance de 42%. Nous avons donc voulu rencontrer les professionnels du voyage ici à Paris » nous indique Daniella Lupi Balan, responsable de la communication de l’OT du Sarawak. « Nous pouvons les aider à venir en famtrip » précise-t-elle.

 

Retour des touristes français ?

La Malaisie subit à l’instar d’autres pays musulmans une désaffection sur le marché français. « En 2016, sur un total de 26,7 millions de touristes, les Français ont été 134.257, en baisse de 11,4% sur 2015 » précise Abdul Rahim Haron, directeur de l’OT à Paris. La France est le deuxième marché touristique occidental de la Malaisie derrière le Royaume-Uni et devant l’Allemagne.

 

Le pays souffre en outre de la mauvaise image liée aux deux incidents mortels de Malaysian Airlines en 2014, la disparition du vol MH370 et le vol MH17 abattu au-dessus de l’Ukraine. Aujourd’hui, la Malaisie manque de liaisons aériennes directes depuis Paris. Les programmes sont construits avec les compagnies du Golfe, la Thaï. Et surtout Singapore Airlines qui dessert 5 villes malaisiennes depuis son hub de Changi dont Kuching, capitale du Sarawak.

 

Depuis le début de l’année 2017, l’office de tourisme note une progression du nombre de voyageurs français. Melinda Jaafar et Emilie Pelletier, de Marco Vasco, enregistrent le même phénomène. « On a doublé notre chiffre sur la destination par rapport à l’an dernier. On voit des familles faire des combinés avec Singapour et la péninsule » précisent-elles.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *