VIDEO – La Californie reste une valeur sûre pour les voyagistes français

Destination
Les équipes américaines et françaises de Visit California avec les professionnels du voyage en Californie français.

Première destination touristique aux USA, la Californie a reçu 17,3 millions de voyageurs internationaux en 2016. Les responsables de l’office de tourisme californien ont effectué une tournée mondiale. Les TO français réunis pour discuter des opportunités de croissance sur la destination.

 

L’Amérique ne se résume pas à Donald Trump! C’est en substance le message que les autorités touristiques de Californie veulent faire passer. En tournée mondiale, Caroline Beteta, présidente de Visit California (l’office de tourisme) et les autres responsables de son « executive staff » sont venus lancer une invitation « quasi personnelle » aux voyageurs.

L’enjeu est d’importance, la Californie est la première destination touristique aux USA « devant la Floride et New York ». Avec 126.3 milliards de dollars de revenus (+3%), 2016 a représenté la septième année consécutive de croissance touristique pour le Golden State.

La France, un « marché très important »

Sur les 17,3 millions de voyageurs étrangers venus en Californie l’an dernier, les Français ont été 442.000 touristes, pour des revenus de 867 millions de dollars. « C’est un marché stable, très important pour la Californie. Après un palier qui a vu la France à la deuxième place des marchés européens derrière le Royaume-Uni et avant l’Allemagne, on voit la croissance repartir » explique Caroline Beteta.

 

La présidente de l’OT se félicite des récents partenariats en France. L’an dernier, le Raid Amazones a été « un gros succès » en termes d’images. Cette année, la Californie va recevoir le comité Miss France en novembre prochain. « Une opération en cohérence avec le thème de la santé et du bien-être en Californie«  précise Caroline Beteta.

Tour-opérateurs français et représentants de Visit California se sont réunis le 7 juillet à Paris. Si l’Etat américain veut maintenir la croissance française, les tour-opérateurs aussi. « La Californie correspond à 40% des quelque 5.000 clients US de Salaün » indique Philippe Marquenet, directeur des ventes du TO breton.

 

Jetset, Visiteurs, Maison des Amériques, Backroads-Tapis Rouge, Vacances Fabuleuses-Kuoni… ainsi que la compagnie XL Airways qui opère sur Los Angeles et San Francisco étaient aussi à la « table des discussions ». L’OT veut s’adresser à la sensibilité de ses différents marchés.

 

La Californie veut faire rêver

Car la Californie lance une grande campagne de communication. Avec les différentes portes d’entrée que sont Los Angeles et San Francisco, la thématique générale porte sur le rêve, en continuité du « Dream Big » de 2014. Déclinée dans les médias et le numérique, la nouvelle campagne invite tous les voyageurs directement.

 

Que ce soit pour les grands espaces (la Californie a le plus grand nombre de parcs nationaux), les attractions en ville (Disneyland-Star Wars, Universal Studios, San Diego Zoo), les sites naturels moins connus (Channel Islands)… « Tous les rêves sont les bienvenus » (All dreams are welcome).

 

Le luxe et les habitants de la Californie

Avec un nouvel axe de communication, le luxe. « Nous sommes venus à l’ILTM à Cannes avec un budget de 4 M$ » indique Caroline Beteta. Dans une nouvelle vidéo, le « Golden State of luxury » présente ainsi des expériences autour des spas et resorts de luxe. Le canal en ligne Dreams365TV met, lui, en avant toutes sortes d’habitants de Californie et leurs rêves un peu fous. « C’est l’hospitalité et la culture californiennes. Le visiteur peut se sentir comme à la maison! »

 

En 2017, la Californie va bénéficier de 104.000 vols internationaux, en hausse de 11,2%. Sa capacité hôtelière va s’accroître de 17.000 chambres supplémentaires jusqu’en 2018. Le tourisme contribue à hauteur de 2,5% du PIB de l’Etat de l’Ouest américain.

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *