Vienne se prépare à célébrer Mozart

Destination

Classique ou décapant, l’événement adopte l’impertinence de notre siècle. Opéras, théâtres, films en plein air, expositions, concerts surprises, circuits thématiques…, 3 200 dates sont programmées sur toute l’année 2006 à Vienne. À son image, la fête anniversaire de la naissance de Mozart s’annonce impériale, baroque, New Age. Coup d’envoi des festivités, le 27 janvier.
Le 27 janvier, jour de naissance du génie de la musique, Vienne s’engagera dans trois jours de fête non-stop. 70 000 personnes sont attendues. 170 salles ouvrent le bal des festivités. Si l’enfant prodige est né à Salzbourg, c’est bien dans la capitale autrichienne qu’il vécut ses dix dernières années les plus fécondes (1781-1791). Vienne va donc jouer sa propre partition. La ville a créé à dessein une structure de pilotage, “Vienna Mozart Year Organisations” Son directeur exécutif, Frantz Patay, explique: “Sans nous placer en concurrence avec Salzbourg, cet événement est l’occasion de confirmer la vocation de Vienne comme lieu de mémoire et comme capitale mondiale de la
Musique et des Arts. Ainsi, ce qui est mis en place pour 2006 s’inscrit dans la durée.” Illustration. Au 5 rue de la Domgasse, derrière la cathédrale Saint-Etienne, la Figarohaus, l’immeuble qui abritait le seul appartement encore existant habité par Mozart devient, après d’importants travaux, la Mozarthaus. Inaugurée le 27 janvier prochain, la nouvelle version délivrera sur six étages et 1 000 m2 l’appartement de 180 m2, une salle de concert de 100 places, un café. Des installations multimédias servent de support à une visite interactive, ludique, résonnant de musique et riche en émotions. Le multimédia info ludique animera bien d’autres lieux comme la Maison de la musique où un “virtual Conductor” permettra de se mettre à la place d’un chef d’orchestre. On pourra encore mixer la Flûte Enchantée avec des sons de son cru, puis emporter son CD. Au fil de sa flânerie dans cette cité considérée à juste titre comme l’une des plus belles d’Europe, le visiteur identifiera les lieux liés à Mozart grâce à des bornes, près de 70 au total. Et pour peu que l’on ait chargé les données sur le site internet (mozart2006.net) il suffira de brancher son MP3 et d’écouter les explications “en live”. “On veut également investir dans le contemporain en s’appuyant sur les œuvres de Mozart”, indique Frantz Patay. Et d’annoncer le festival de musique électronique, New Crowned Hope, dirigé par Peter Sellars, du 12 novembre au 13 décembre. L’année Mozart rejouera, avec les meilleurs artistes du moment, les grandes œuvres de Mozart dans les salles de concert de la ville, mais donnera aussi à écouter dans les cafés, restaurants ou musées de petits concerts “surprises” (700 au total). Dans les rues, des orchestres de chambres (près de 300) surgiront à l’improviste. La ville se veut accessible à tous les budgets et à tous les publics.
D’ores et déjà, l’office du tourisme de Vienne propose sur son site (info.wien.at) deux packages “Mozart vous attend” à partir de 100 euros, valables du 27 janvier au 28 décembre: 2 nuits en 3, 4 ou 5 étoiles, avec petit déjeuner-buffet, billet de concert et ticket d’entrée à la Mozarthaus ou à l’exposition “Mozart” de l’Albertina (nuit supplémentaire à partir de 35 euros). Un autre forfait, “Amadeus de luxe”, a été conçu à partir de 135 euros. Les tours opérateurs suivent le mouvement. En tête, les spécialistes du genre musical. La Fugue programme les hauts lieux incontournables et les festivals. Le voyagiste Clio invite à une croisière musicale de 8 jours sur le Danube, à bord de l’Amadeus Royal, à partir de 2 100 euros. Austro Pauli a bouclé sa gamme exclusive de voyages à thème. On citera le week-end à Vienne, du 1er mai au 24 septembre, avec vol, hébergement de 2 nuits, entrée à l’Albertina et un concert, pour 432 euros. Nouvelles Frontières présente dans la brochure “Week-end, courts séjours et escapades”, différents produits au départ de Paris. “Week-end Musique Mozart à Vienne”, un 3 jours/2 nuits en 3 ou 4 étoiles, valable à partir du 2 janvier, pour 459 euros, avec visite guidée du château de Schönbrunn, dîner Mozart au Residenz dans la cour du château, suivi d’un concert et de valses à l’Orangerie. Fram est en voie de finaliser la brochure généraliste et le produit “Le Triangle danubien, circuit d’une semaine, “Prague, Budapest, Vienne et Salzbourg” ajoutant une journée supplémentaire au circuit. La brochure Autocars proposera
Vienne dans son circuit de 10 jours au départ de Bordeaux, Paris,Toulouse. Valable de mai à octobre. Jet tours propose un week-end à Vienne en 3 étoiles et vol direct au départ de Paris, comprenant la visite de la maison de Mozart, un dîner (hors boissons) au Griechenbeisl, le plus ancien restaurant de Vienne, un opéra ou un concert au Staatsoper, l’opéra national. À partir de 595 euros. On pourrait encore citer Thomas Cook, dont le “Vienne de Mozart” au départ de Paris axe la visite sur le château de Schönbrunn, avec une pause au café Mozart, et l’hébergement au Tigra, un 4 étoiles où séjourna Mozart.
› Sur le site mozart2006.net rubrique B2B service de vente, possibilité pour les agences de voyages de télécharger le manuel de vente Mozart, en français, sous format PDF. L’offre des réceptifs y est donnée.
› Utile, la carte “ Vienna Card” vendue 16,90 euros et valable 72 heures, Elle offre la gratuité sur le métro, le bus, le tramway et 200 réductions dans les musées, théâtres, salles de concerts, boutiques, cafés, restaurants… Et même sur le trajet aéroport-centre-ville.
› Le Theater an der Wien, construit en 1808, deviendra en 2006 le théâtre lyrique dédié à Mozart avec plus de 80 représentations. La mise en scène de Cosi fan Tutte est signée Patrice Chéreau : 5 dates en juin, 5 dates en novembre. (www.theater-wien.at).
› Du 17 mars au 20 septembre, exposition “Mozart” à l’Albertina : des installations virtuelles animent un parcours imaginé par Zaha Hadid, première femme à avoir reçu, en 2004, le Prix Pritzker, “prix Nobel”
de l’architecture. www.albertina.at
› En juillet et août, sur la Rathausplatz avec en toile de fond l’Hôtel de Ville, néogothique, un écran géant projettera des opéras et des concerts de Mozart enregistrés de par le monde. C’est gratuit et les séances se dérouleront tous les soirs à la nuit tombée. Introduction des films en français.
› Spécial 7-12 ans : du 14 avril à la fin septembre, au Zoom Kinder Museum AT, exposition “Qu’est-ce qui peut bien intéresser les enfants chez Mozart ?” La réponse se découvre grâce à l’imagination et à l’interactivité. (www.kindermuseum.at). Et aussi la Flûte enchantée au Théâtre de marionnettes du château de Schönbrunn, (www.marionettentheater.at).
› Tout, absolument tout sur l’année Mozart, y compris les billets de concerts, sera délivré par le Kiosque d’informations “Mozart” installé face à l’Opéra national de Vienne.
Légendes
Theater an der Wien (à gauche). Au programme : la Flûte enchantée, Don Giovanni, les Noces de Figaro, Cosi Fan Tutte…Construit en 1801, c’est pour son directeur d’alors que Mozart écrivit la Flûte Enchantée.
La Rathausplatz (à droite), le centre névralgique de Vienne, et son marché de Noël.
La maison de Mozart : 1 000 m2, au 5 rue de la Domgasse, derrière la cathédrale Saint-Etienne.
La place de l’Albertina. A droite, le café Mozart.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *