Virus mystérieux en Chine : les précautions à respecter

Destination
En cas de symptômes d'infection respiratoire, il est conseillé de prendre les précautions pour ne pas contaminer l'entourage. ©Adobe Stock

Si aucune restriction de voyage en Chine n’est pour le moment préconisée par l’OMS, les autorités françaises invitent néanmoins à respecter quelques conseils pour éviter tout risque.

 

Après plusieurs cas de pneumonie virale d’origine mystérieuse en Chine, les autorités s’inquiètent de la prolifération d’un nouveau virus (coronavirus nCoV) à Wuhan, la capitale de la province du Hubei, dans le centre du pays.

 

Ce virus, de la même famille que le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), est considéré comme hautement contagieux. Plusieurs autres cas ont d’ailleurs été enregistrés en Thaïlande et au Japon, après des voyages à Wuhan. Mais pas de grosse inquiétude pour le moment. « L’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne préconise pas de restrictions de voyages ni la mise en place de procédures de dépistage pour les pays concernés », informe la plateforme Conseils aux voyageurs.

 

Face aux risques, le ministère des Affaires étrangères français appelle tout de même les voyageurs se rendant en Chine à respecter quelques règles :

– ne pas approcher d’animaux vivants ou morts, ne pas se rendre dans des marchés où sont vendus des animaux et ne pas consommer des produits d’animaux peu ou mal cuits ;
– éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aigüe ;
– se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions de lavage hydro-alcooliques.

 

En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est également conseillé, sur place, de prendre les précautions pour ne pas contaminer l’entourage et de consulter rapidement un médecin. Au retour en France, si la maladie n’a pas été soignée, il faudra également contacter en priorité le SAMU, pour éviter toute contamination d’autres personnes chez un médecin ou aux urgences.

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *