Vives inquiétudes face au projet de dissolution de Tahiti Tourisme

Destination

Selon Tahiti Presse, le projet de dissolution du GIE Tahiti Tourisme sera bientôt débattu à l’Assemblée de Polynésie française. Ce projet prévoit également que la promotion internationale de Tahiti et ses îles soit déléguée au secteur privé, tandis que la promotion de l'accueil et l'animation des centres d'intérêt touristiques seraient confiés à des comités de tourisme au sein des communes. Le comité de direction du GIE rappelle, dans un communiqué, que cette structure a été créée il y a plus de 20 ans et qu'elle "a fait ses preuves au fil de ces années, même s'il reconnaît que "la structure et l’organisation du GIE doivent certainement évoluer". Le GIE explique en outre que "tout arrêt brutal de ses représentations aurait pour effet immédiat une très forte chute des arrivées touristiques. Il suffit de lire les dizaines de témoignages des principaux tours opérateurs américains entre autres, qui ont tous alerté par écrit le Directeur Général de Tahiti Tourisme de leur inquiétude suite à cette annonce et surtout des décisions qu’ils s’apprêtent à prendre, décisions fort préjudiciables pour notre destination". Le GIE indique enfin que "Toutes les grandes destinations de ce monde augmentent chaque année leur budget de promotion afin d’attirer plus de touristes et elles y parviennent. Regardons les progressions phénoménales de nos voisins, les îles Fiji, les îles Cook mais aussi les îles de l’océan Indien – Maurice, Seychelles, Maldives (…) Nous, nous faisons l’inverse depuis maintenant des années: nous réduisons le budget, nous envisageons de fermer notre GIE, nous réduisons la desserte aérienne, nous réaffectons les taxes touristiques au budget du pays".

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *