2003 a été supérieure aux attentes d’Amadeus

Distribution

Un résultat net de 160 ME en progression de 8,9 %.
Le chiffre d’affaires flirte avec les 2 milliards d’euros.
421,8 millions de réservations réalisées dans l’année.
Pour Amadeus, l’année 2003 n’a pas été mauvaise. Le groupe vient en effet d’annoncer des résultats supérieurs aux prévisions. La direction du GDS tablait sur un résultat net de 150 ME en 2003, mais c’est finalement le score de 160,1 ME qui a été atteint. Soit une progression de 8,9 % par rapport aux 147,1 ME de résultats net dégagé à la fin de l’exercice 2002. Côté chiffre d’affaires, Amadeus a dégagé, au 31 décembre 1,92 milliard d’euros. Ce qui correspond à une croissance de 3,9 % sur un an. En termes de réservation, la progression est – avec 421,8 millions de bookings – de 6,6 %. Le vice-président d’Amadeus International Philippe Chérèque précise que c’est en Europe (de l’Ouest et centrale), en Afrique et au Moyen-Orient que les performances du GDS ont été supérieures à celles du marché. Si la part du CA liée aux réservations est restée stable, celle liée à l’activité hors booking a progressé de 19,3 % (+ 15 % pour les services aux compagnies aériennes et + 45 % pour les services électroniques). Philippe Chérèque estime d’ailleurs que « les activités non liées aux réservations représentent aujourd’hui 25 % du chiffre d’affaires du groupe ». Amadeus International revendique 28,8 % de parts de marché mondial en 2003, en progression de 1,6 point par rapport à 2002. Philippe Chérèque explique que la société détient actuellement 54 % de parts de marché en Europe de l’Ouest, 57 % en Europe de l’Est (+ 7 points), 8,5 % en Amérique du Nord (+ 0,5 % point). Au total, le vice-président estime que « le gain de parts de marché réalisé par Amadeus en 2003 représente 5 % des bookings réalisés dans l’année ». Pour le seul 4e trimestre 2003, le CA du groupe a atteint 475,6 ME. Sur cette période, le nombre de réservations aériennes réalisées par les agences de voyages via Amadeus a progressé de 2 %.
Lufthansa abaisse sa participation dans le GDS
Lufthansa, jusqu’ici actionnaire du GDS Amadeus à hauteur de 18,3 %, a décidé de faire baisser sa participation à 5,1 % et l’a fait vendredi dernier. Avec la vente de ses actions, Lufthansa a annoncé avoir récolté 394 millions d’euros, ce qui lui permettra de réaliser une plus-value d’environ 290 millions d’euros (dans ses comptes 2004). Reste que le titre d’Amadeus enregistrait vendredi une baisse à la Bourse de Madrid, en raison de rumeurs faisant état de la possibilité que d’autres compagnies aériennes réduisent également leur participation. Outre Lufthansa, Air France et Iberia sont également actionnaires avec respectivement 23 % et 18,3 % du capital.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *