2003, une année en négatif !

Distribution

En 2003, le chiffre d’affaires des agences a reculé de 2 % par rapport à 2002.
Sur la même période, les tarifs du secteur voyage ont augmenté de 2,9 %.
Chez ATD comme chez Tourcom on estime être « en ligne » avec ces résultats.
L’année 2003 a décidément été une année faste. Surtout en ce qui concerne la morosité économique et les catastrophes en tout genre. A croire que le sort, sous la forme d’une sorte de loi des séries néfastes, s’est acharné sur le monde. Et donc, sur une profession plus que sensible aux soubresauts : celle d’agent de voyages. La dernière livraison du baromètre mensuel Snav/COE, relative à l’activité de décembre dernier, nous permet de dresser un premier bilan, global, de l’année 2003. Il apparaît que pour la deuxième année consécutive, le chiffre d’affaires des agences de voyages a reculé. En 2002 il avait chuté de 0,4 %, l’année dernière il a reculé de 2 %. Si on observe le chiffre d’affaires de façon segmentée, on s’aperçoit que l’activité billetterie a diminué de 1,5 % (– 1,3 % en 2002) et la revente de voyages à forfait de 3,7 % (+ 1,3 % en 2002). Notons que sur l’année 2003, les prix du secteur des agences de voyages auraient, à en croire le baromètre, augmenté, en moyenne, de 2,9 % par rapport à 2002. Une hausse prononcée dans le secteur de la billetterie (+ 4,2 %) alors qu’en ce qui concerne celui de la revente de voyages à forfait, on observe une baisse (– 0,7 %). Pour Richard Vainopoulos, président de Tourcom, « les chiffres du COE sont en ligne avec l’activité observée chez Tourcom. » Il ajoute : « Ce n’est pas étonnant compte tenu qu’en 2003, nous avons eu 6 mois de ralentissement assez sévère. »
Même genre d’observation du côté d’Accor Travel Distribution. Baudouin Gillis, DG du réseau, explique : « Les résultats du baromètre correspondent à peu près à ce que nous avons fait en 2003. » Il précise : « Toutefois – 2 % en volume ou en chiffre d’affaires, cela ne veut pas dire – 2 % en nombre de clients : les paniers moyens et les destinations sont diffèrents d’une année sur l’autre. »
Reste que si on isole le seul mois de décembre 2003, on s’aperçoit que le CA des agences a progressé de 6,6 % sur un an et de 11,3 % sur un mois (en données CVS). De là à dire que les agences voient enfin le bout du tunnel…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *