2004 : le plus bel été des ventes en ligne

Pour Level.com, la progression des agences en ligne a été de 50 % sur 2003.
Les ventes de dernière minute commencent doucement à marquer le pas.
La Croatie est la vedette de l’été. Tunisie, Turquie et Maroc sur le podium.
« Le peu de croissance qu’il y aura en 2004 sera le fait du ‘on line’, le ‘off line’ ne progresse pas. » C’est Erick Morazin, directeur général de Galileo France, qui le dit. Et les ventes été des agences en ligne lui donnent raison. Frédéric Van Houtte, qui préside Level.com, association des plus grosses agences en ligne, évoque une progression des « ventes de 50 % » entre l’été 2003 et l’été 2004. Fabrice Dariot, président de Bourse des Voyages, n’hésite pas à parler « du plus bel été du forfait sur Internet ». Il souligne que ses ventes ont augmenté de 70 % sur juillet et août alors que l’audience de ses sites gagnait 30 %. Conclusion : le taux de transformation est meilleur comme si l’achat sur Internet se banalisait. « Ce n’est plus un exploit et ce n’est plus une crainte que d’acheter en ligne », analyse Fabrice Dariot, qui reconnaît les limites du système pour les ventes « à la carte » ou même les « croisières ». Chez Lastminute, Pierre Paperon, directeur général, évoque « une hausse de 45 % de son chiffre d’affaires tant pour les vols que pour les séjours comparés à l’été 2003 ». Il met en avant une « légitimité acquise » grâce à une politique d’affichage de prix qui évite le « à partir de ». Go Voyages progresse de « 25 % sur ses ventes Internet (en direct ou agences partenaires) tandis que « les ventes agences stagnent ». Autre point à souligner, les réservations semblent contenues à une moyenne de 15 jours du départ. « Les ventes se font plus en amont », explique Frédéric Van Houtte. Résultat, pour les tour-opérateurs, il ne s’agit plus d’un média à utiliser uniquement pour « écouler des invendus ». Et, pas de doute, selon Fabrice Dariot, « les producteurs ont su répondre à l’appel » même si les demandes sur la Croatie n’ont pas pu être toutes satisfaites. Une constante, peut-être, le prix semble encore déterminant même si Montréal (vols secs) et la Thaïlande (forfaits) font partie des meilleures ventes de Bdv.fr. La Tunisie et le Maroc se taillent la part du lion au détriment de « l’Euroland » avec une chute des Baléares, de l’Espagne continentale, de l’Angleterre et de l’Italie. La Turquie fait aussi partie du trio de tête.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *