25 points de ventes déjà séduits par le nouveau concept d’agences Selectour

L’agence Orelis Voyages située rue de Rennes à Paris 6ème est la première à avoir bénéficié du nouveau concept d’agences Selectour dévoilé lors du dernier congrès du réseau en décembre à Québec. Selon le président Laurent Abitbol, l’objectif est de décliner ce nouveau concept, plus proche et plus design, dans une cinquantaine de points de ventes cette année.

 

S’appuyant sur l’expérience Havas dont il est également le président, Laurent Abitbol estime qu’une agence refaite génère « un chiffre d’affaires en augmentation d’environ 20% ». Selectour espère refaire une cinquantaine de points de ventes dès cette année. « Ne serait-ce que chez Ailleurs Voyages, nous allons en faire cinq » précise le président du réseau.

La rénovation va de pair avec la mise en place du nouveau logo  – sans Afat mais avec l’hippocampe -. L’enseigne extérieure est prise en charge par le siège à hauteur de 1 600 euros HT. « Les patrons d’agences ont jusqu’au 31 janvier 2018 pour changer. Passé cette date, ils devront payer » ajoute encore Laurent Abitbol.

 

selectour_agence_gautier_picrel_02-lrselectour_agence_gautier_picrel_01_lr

 

Concernant l’intérieur, c’est au patron du point de ventes de prendre en charge les frais. Il faut compter une moyenne d’environ 950 euros le mètre carré. Avec ses 57 m2, l’agence Orelis, située dans la très commerçante rue de Rennes à Paris, est la première à avoir été entièrement refaite et terminée le 20 janvier dernier. « Nous sommes aujourd’hui dans la séduction, la promotion avec la création d’un mini site qui met en avant les atouts de ce nouveau concept » explique Edouard Roux de Lusignan, directeur marketing et e-commerce chez Selectour, qui enregistre déjà « beaucoup de retours positifs ». A tel point que « 25 responsables d’agences ont déjà fait part de leur intérêt et veulent qu’on leur présente en détails le projet ».

selectour_agence_gautier_picrel_03_lr

Le futur point de vente sera moderne et inspirationnel, pour le transformer « en véritable lieu de vie et de partage ». A l’intérieur donc, un grand planisphère composé des visages de vendeurs membres du réseau, des meubles ronds, avec aussi un rappel de la couleur orange qui reste un marqueur d’identité très fort. « L’éclairage est très travaillé et l’acoustique exceptionnelle » souligne Edouard Roux de Lusignan.

Le dispositif peut être décliné en trois versions – full, light et inspiration – afin de « s’adapter à la taille du point de vente, au profil de clientèle et aux besoins des agences ». Si le réseau ne subventionne pas les travaux, il garantit en revanche d’éventuels prêts bancaires. « Il y a un cahier des charges à respecter mais le concept est modulable. Le patron peut ainsi choisir des éléments sur-mesure tel que le mobilier » affirme Edouard Roux de Lusignan, très optimiste quant au déploiement du nouveau concept.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *