A Cuba, Afat plaide pour de la formation terrain

Distribution

120 vendeurs étaient présents
« On vend bien ce que l’on connaît”
C’est dans le mythique hôtel Nacional, à La Havane, qu’ont été inaugurées les 12e Forces de vente du réseau Afat Voyages. Dans son allocution de bienvenue aux quelque 120 vendeurs présents, Oscar Gonzalez, vice-ministre du Tourisme cubain, a rappelé que l' »on ne vend bien que ce que l’on connaît bien ». Grâce à l’expertise d’Havanatour, l’occasion était trop bonne pour les participants de goûter durant une semaine aux attraits de l' »île crocodile » et ainsi (par)faire leur connaissance de la destination. Avec à l’issue, l’obtention d’un diplôme de « vendeur spécialisé Cuba ». « C’est la première fois que nous organisons une opération de cette envergure avec formation sur le terrain », a souligné Josette Boyer, vice-présidente d’Afat Voyages. S’il est vrai que le réseau fournit aujourd’hui à ses vendeurs des outils qui deviennent incontournables (portail, nouveaux webs marchands…), les administrateurs d’Afat Voyages restent convaincus que « la connaissance du terrain reste le support essentiel d’une transaction réussie ». Bernard Garcia, secrétaire général d’Afat Voyages, a aussi insisté sur « la nécessité de donner envie de voyager à son client ». Cuba ne peut laisser indifférent. Certains vendeurs présents parlent d’enchantement. « C’est cette découverte permanente qui doit vous permettre d’apporter la touche finale à la vente et la concrétisation d’un dossier », déclare en substance Bernard Garcia. Et celui-ci de lancer un challenge aux vendeurs présents. « Chez Afat, chaque agence réalise en moyenne 4 pax par an sur Cuba. Si vous tous, ici présents, en vendaient 4 de plus, cela nous permettrait d’augmenter notre volume de 25 %. » Un beau défi ! De quoi aussi redonner un nouveau souffle à la destination, qui souffre actuellement d’une désaffection sur le marché français (– 18 % en 2004, selon le ministère du Tourisme).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *