Accusation de Ryanair : Opodo voit rouge

Distribution

 Opodo a réagi sans tarder aux accusations de Ryanair qui estime que les agences de voyages en ligne dégradent son produit en le revendant.Ryanair s’en est pris aux agences de voyages en ligne en général (lire), et à Opodo en particulier, en expliquant jeudi dernier que ces dernières dégradaient son produit en le revendant. Pour Opodo, touts les arguments avancés par Ryanair sont faux. Le distributeur considère comme nulle et non avenue l’accusation de vendre le même produit plus cher sur son propre site que sur le site de la compagnie. Comme nous l’a expliqué Petra Friedman, directrice générale France d’Opodo, "nous nous contentons d’ajouter quatre euros de frais d’agence aux tarifs pratiqués par la compagnie". Ce qu’elle explique par le fait que l’agence rend un service au client : elle lui permet de "comparer l’offre de Ryanair avec celles d’autres compagnies". Petra Friedman ajoute, "c’est sans doute pour ça que Ryanair fait autant de bruit, il y a aujourd’hui beaucoup de transporteurs low cost et Ryanair ne veut sans doute pas que les clients puisse faire des comparaisons avec d’autres opérateurs". Dans un communiqué, Opodo rappelle que Ryanair a perdu en novembre 2007 le procès intenté devant le Tribunal de commerce de Paris contre le groupe Opodo visant à lui interdire de vendre ses billets d’avion. L’agence ajoute que "n’ayant pu obtenir gain de cause sur le terrain judiciaire, Ryanair tente dorénavant de se faire justice elle-même au moyen de communiqués de presse dénigrants" et que la compagnie a "déjà été sanctionnée au Royaume-Uni pour de telles campagnes menées à l’encontre d’agences de voyages en ligne vendant ses billets d’avion". Bref, ça commence à sentir le prétoire.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *