Adriana Minchella (Cediv) : une femme qui fait bouger les lignes

Distribution

Lors de la convention du Cediv qui s'est tenue Gran Canaria du 21 au 25 juin, la présidente Adriana Minchella n'a pas ménagé ses efforts pour que producteurs et distributeurs dialoguent de manière constructive.
Femme de caractère, Adriana Minchella l'est. Indéniablement. Et c'est sans doute ce qui fait sa force. Une force de caractère bien utile dans une profession où producteurs et distributeurs restent trop souvent arqueboutés sur leurs positions. La présidente du Cediv, elle, met les pieds dans le plat et ouvre le dialogue. Un dialogue frontal à l'image des tables rondes où les agences de voyages ont exposé maints griefs à l'encontre de leurs fournisseurs. Le lendemain, ce sont les producteurs qui pointaient les insuffisances des points de ventes. Si l'exercice ne fait pas l'unanimité, il montre comment deux familles peuvent "travailler ensemble pour être plus efficaces". Et ça sert puisque les partenaires présents sous la conduite de France-Line Michon (Fram), une autre femme, ont pris un certain nombre de résolutions en matière de téléphonie, de rémunération, de traçabilité du client et de communication. "Que ces engagements ne soient pas oubliés. Je vous surveillerai" a prévenu Adriana Minchella. Seul bémol, un certain nombre des quelque 40 fournisseurs présents se sont plaints de ne pas disposer des trois minutes qu'on leur avait promis pour s'exprimer à la tribune.
Femme de caractère sans langue de bois, Adriana Minchella est aussi une femme de cœur. Qui n'oublie pas de remercier sur scène les gens qui l'entourent, ceux qui ont œuvré pour le bon déroulement de cette convention. Et notamment Pierre Amalou, alias JR, chargé d'animer les travaux. Et puis, fait suffisamment rare pour qu'il soit souligné, Adriana Minchella a donné la parole aux journalistes pour qu'ils se justifient à la tribune quant aux reproches qu'on peut leur faire.
Femme de caractère, de cœur, mais une femme tout court qui lors du dîner de gala a demandé à Nicole Colson, épouse de Georges, ancien président du Snav et fidèle du Cediv, de prendre le micro. Trop souvent cantonnée dans l'ombre de son mari lors des manifestations de la profession, Nicole a été particulièrement émue par cet hommage d'Adriana. Comme le dit Jean-Luc Dufrenne, président du Snav Nord Normandie, la présidente du Cediv est "définitivement surprenante".

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Merci David pour ce joli portrait qui reflète bien la réalité.
    Souvent, on nous demande lors de la convention, où on puise autant d’énergie pour tout vous organiser, vous avez la réponse dans l’article. Merci Adriana et comme je te le dis très souvent, surtout ne change rien …
    Bonne journée à tous
    Antonia

    1. Merci aussi à Antonia et toute l’équipe du Cediv…
      … qui oeuvre(nt) aussi et pleinement à la bonne organisation, à l’ambiance et au succès de cet événement !!!
      Sébastien

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.