Amadeus : bénéfice en hausse grâce à une augmentation des ventes « aérien » en agence

Distribution

L'espagnol Amadeus a vu son bénéfice net ajusté progresser de 8,6% au premier trimestre, à 191,3 millions d'euros, profitant notamment d'une hausse des réservations aériennes."Sans compter l'impact des dernières acquisitions" de Newmarket International et de Ufis, le bénéfice a augmenté de 7,7%, à 189,8 millions d'euros, précise le groupe dans un communiqué. Dans ce périmètre, son chiffre d'affaires a progressé de 7,4% à 854 millions d'euros durant le premier trimestre par rapport à la même période de 2013, tout comme son résultat brut d'exploitation (Ebitda), à 347,2 millions d'euros. Cette progression est due notamment à une augmentation des réservations aériennes au travers des agences de voyage, de 5,3% à 125,5 millions d'euros, tirée par l'Amérique du Nord (+17,6%), et une progression dans les solutions technologiques (+10,6% à 152,5 M EUR), avec un bond de 85,2% dans la région Asie-Pacifique. "Amadeus est parvenu à maintenir sa trajectoire de forte croissance organique dans ses principaux secteurs: la distribution et les solutions technologiques", a affirmé le PDG du groupe Luis Maroto cité dans le communiqué. "Le contrat signé avec Southwest Airlines pour l'implantation de la solution Amadeus Altéa Réservation comme unique système de réservation pour la compagnie (américaine à bas coûts, ndlr) constitue une alliance technologique historique pour Amadeus", explique-t-il. Le groupe a également élevé à 39,9% sa part dans le marché mondial des réservations aériennes par les agences de voyage. Le groupe a accru son endettement, affichant fin mars une dette de 1,534 milliard d'euros, en hausse de 26,7% sur un an.Amadeus, qui compte près de 10.000 employés dans le monde, avait été réintroduit à la Bourse de Madrid le 29 avril 2010, après la cession de 29,41% de son capital par ses cinq grands actionnaires (les fonds BC Partners et Cinven et les compagnies aériennes Iberia, Air France-KLM et Lufthansa).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *