Amadeus : les réservations aériennes en agences ont reculé au 1er semestre !

Distribution

Amadeus est en croissance au premier semestre 2019, une tendance soutenue par les performances opérationnelles des segments de distribution et de solutions technologiques, la consolidation de Travelclick (depuis le 4 octobre 2018) et un effet positif du change.

 

L’ensemble de ces facteurs a entraîné une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires et de l’Ebitda, tandis que les bénéfices ajustés ont progressé de 9,9 % par rapport à la même période en 2018, pour atteindre 666,7 millions d’euros. Pour Luis Maroto, PDG d’Amadeus, « la résilience de nos activités nous a permis de maintenir une excellente croissance au premier semestre, malgré un affaiblissement du secteur du voyage. Les activités de solutions technologiques et de distribution d’Amadeus poursuivent leur croissance, grâce au développement de notre clientèle. Par ailleurs, notre stratégie de diversification progresse suite à l’acquisition de Travelclick et d’ICM, ce qui renforce notre présence et notre rayonnement dans les domaines de l’hôtellerie et des solutions technologiques aériennes. Notre présence mondiale et notre fort investissement dans les technologies devraient nous permettre de maintenir cette tendance de croissance positive. »

 

Sur le segment de la distribution, le chiffre d’affaires a progressé de 4,7%, à 1 637 millions d’euros. Les réservations aériennes dans les agences de voyages ont reculé de 1,4 % au deuxième trimestre, du fait d’un nombre de jours ouvrés inférieur à la même période en 2018 (en partie en raison des dates de Pâques), mais aussi de la faillite d’un grand transporteur aérien GDS indien. Si l’on exclut l’impact de l’Inde et du nombre de jours ouvrés, les réservations aériennes en agences de voyages a légèrement progressé sur le trimestre. Au premier semestre, le secteur a perdu 0,7 % (au premier trimestre, sa performance était de 0%). L’Amérique du Nord est la région qui a affiché la croissance la plus rapide. À tour de rôle, l’Europe de l’Ouest, la zone Asie-Pacifique et la région Moyen-Orient/Afrique ont enregistré une contraction, touchées par les grèves et les événements macroéconomiques et géopolitiques (qui ont particulièrement affecté des marchés tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Scandinavie et l’Australie).

 

Comme au premier trimestre, Amadeus a poursuivi sa croissance malgré un environnement moins propice. Au premier semestre, les réservations ont affiché une bonne performance par rapport au secteur, soutenues par l’expansion continue des parts de marché dans toutes les régions, à l’exception de la zone Asie-Pacifique. L’Amérique du Nord s’est avérée être la région progressant le plus rapidement sur la période, avec une hausse de 14 %, tandis que l’Europe de l’Ouest poursuivait sa croissance positive, grâce à des gains de parts de marché. En revanche, la performance d’Amadeus dans la région Asie-Pacifique et au Moyen-Orient, affectée par le recul des réservations du secteur, a affiché une contraction. Les réservations d’Amadeus dans la zone Asie-Pacifique ont également pâti de l’annulation par un transporteur aérien GDS indien d’un de nos accords de distribution fin 2018, et par la fin des opérations d’un transporteur aérien GDS indien en avril 2019.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *