Atout France publie un guide sur les applications mobiles dans le tourisme

Distribution

Aujourd’hui, 37% des consommateurs au niveau mondial, utilisent un terminal mobile pour des usages liés au tourisme, 20% des ventes du secteur seraient faites via internet. Dans sa dernière publication, "Les applications mobiles dans le tourisme", Atout France analyse le phénomène.
 De l’organisation de son voyage au retour chez lui, tout touriste exige aujourd’hui d’avoir la possibilité de se connecter à Internet de façon permanente.
L’évolution des ventes de mobiles confirme d’ailleurs cette croissance des usages nomades. En 2014, il s’est vendu plus de 1,3 milliards de smartphones dans le monde, et plus de 195 millions de tablettes en 2013.
Dans le secteur du tourisme, les applications mobiles dédiées aux voyageurs se sont multipliées, chaque site ou destination souhaitant se positionner sur ce marché afin d’améliorer l’expérience des touristes internationaux en France.
Toutefois, l’écosystème des applications mobiles est à la fois complexe et concurrentiel et le combat pour la visibilité encore plus difficile que sur Internet.
Aussi, Atout France a souhaité faire un état des lieux des services mobiles à destination des touristes internationaux (modèles économiques, principaux acteurs…) afin de déterminer, marché par marché, quelles sont les applications et les usages les plus significatifs dans le tourisme, et quelles stratégies peuvent en résulter pour les acteurs français.
L’Agence met aujourd’hui à disposition des professionnels ce guide technique réalisé à partir de l’analyse de 12 marchés : l’Allemagne, la Belgique, le Brésil, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Chine, les Etats-Unis, l’Italie, le Japon, l’Espagne, la Russie et les Emirats arabes unis.
Les informations opérationnelles communiquées permettront à chaque acteur d’orienter sa stratégie d’action et ses choix d’investissement dans un domaine complexe et en forte mutation.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *