Avec « Vers un monde sans sida », Selectour se lance dans la Transat Jacques Vabre

Distribution
Tolga Pamir et Erik Nigon, les deux skippers qui porteront haut les couleurs de Selectour...

L’initiative est excellente, le réseau Selectour est l’un des sponsors de l’Imoca d’Erik Nigon dans la prochaine Transat Jacques Vabre qui partira du Havre le 27 octobre prochain pour rallier Salvador de Bahia au Brésil.

Pourquoi Selectour ?

Les couleurs du réseau sont affichées en grand sur la coque et sur la voile de ce voilier hors norme (18 mètres) arrivé 7e sous les couleurs de Bureau Vallée du dernier Vendée Globe 2016-2017. Il était alors barré par Louis Burton. C’est à cette époque qu’Erik Nigon rachète l’Imoca avec la ferme intention de participer au prochain Vendée Globe. Mais dans l’immédiat, c’est avec Tolga Pamir qu’il s’est associé pour participer à la Transat Jacques Vabre…

Erik Nigon explique pourquoi il a choisi Selectour…

Erik Nigon est l’un des rares skippers amateurs en lice. Cadre chez Axa, il est en charge d’une vaste opération de mécénat en faveur de la recherche contre le sida. Il a choisi la voile pour médiatiser ce combat et a baptisé son bateau « Vers un monde sans sida ». Pour la Transat Jacques Vabre, il a fait appel à deux autres partenaires « partageant des valeurs humaines fortes ». Tout d’abord Gilead Sciences, un laboratoire pharmaceutique qui cherche des traitements pour la prise en charge de patients atteints de maladies graves (VIH, maladies du foie, cancers, maladies inflammatoires…). Puis Selectour, pour l’aventure et le voyage…

Tolga Pamir, un des rares Turcs à participer à des courses au large

Après son titre de vice-champion de France voile olympique et sportive en 2004, Erik Nigon se lance dans la course au large. Après trois saisons en Figaro 2 dont une solitaire du Figaro et deux transats AG2R, il passe au Class40 en 2008 avant de basculer sur un multicoque océanique Multi 50 pour le Route du Rhum 2010.

Quant à Tolga Ekrem Pamir, il est un des rares Turcs à participer à des courses au large. Ce Stambouliote de 44 ans découvre la voile à l’âge de 7 ans lors d’un stage en Optimist à Istanbul. Sa passion pour la mer grandit chaque jour davantage. Après ses études, il se lance dans la communication et le marketing. Mais bercé par les images du Vendée Globe et les récits d’Éric Tabarly, il se met à rêver de courses au large, discipline qui n’existe pas dans son pays. En 2004, à l’âge de 30 ans, il lâche tout et débarque en France pour se lancer dans l’aventure…

Une course inspirée de la route du café

C’est en 1993 que la ville du Havre et la marque de café Jacques Vabre fondent la Transat Jacques Vabre. Cette course est inspirée des grandes routes maritimes transatlantiques dont celle du café qui relia jadis le Havre à Carthagène en Colombie. Cette voie était aussi importante que la route du thé (de Hong-Kong à Londres). La flotte s’élancera le 27 octobre prochain du Havre en baie de Seine pour arriver à Salvador de Bahia au Brésil. Les temps de course devraient s’échelonner de 10 jours pour les Multi 50 à 17 jours pour les Class 40.

Pierre Lecat, directeur digital et marketing de Selectour.

Erik Nigon et Tolga Pamir, complices pour une belle réussite.

Pierre Lecat, directeur digital et marketing de Selectour, et grand spécialiste de kite surf, écoute, attentif, les judicieux conseils d’Erik Nigon, pour bien conserver son cap…

 

L’ex Bureau Vallée, encore en grande forme…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *