Baromètre EDV : retour cet été de la Tunisie, de l’Egypte et de la Turquie

Distribution
Richard Soubielle, vice-président des Entreprises du Voyage, François-Xavier Izenic, journaliste animateur, et Jean-Pierre-Mas, président des Entreprises du Voyage.

Cet été le baromètre Orchestra / Gestour pour les Entreprises du Voyage montre des réservations en hausse par rapport à l’été 2017. Le nombre de passagers progresse de 6%, le volume d’affaires de 10% et le panier moyen de 4%. Sur la période juillet/août, les départs progressent quant à eux de 1% en nombre de passagers et de 5% en volume d’affaires.

 

 

« En dépit des grèves Air France et de la SNCF au printemps qui ont été assez perturbatrices, malgré la Coupe du Monde qui engendré un petit coup de frein sur les départs estivaux, les Français ont trouvé l’épargne suffisante pour partir en vacances » résume Richard Soubielle, vice-président des Entreprises du Voyage.

Beaucoup de vacanciers ont réservé en dernière minute et sont restés en France métropolitaine. Si l’on s’en tient aux réservations, la destination  affiche  en juillet/août +7% en nombre de passagers et +10% en volume d’affaires.

 

Concernant le moyen-courrier qui se taille « la part du lion » dans le bilan estival, « les choses reviennent à ce qu’elles étaient avant la crise » indique Richard Soubielle. En départ, l’Espagne (- 3% en nombre de passagers), la Grèce (- 2%)  et l’Italie (+ 1%) constituent le trio de tête. La Tunisie (+ 33%) arrive en quatrième position. Sur les réservations, elle se hisse même en troisième position (+ 22%) derrière l’Espagne (+ 7%) et la Grèce (+ 1%). L’Italie (- 1%) glisse en quatrième position. « La Tunisie revient à des niveaux antérieurs aux attentats de Port El-Kantaoui (juin 2015) » précise le vice-président des EDV. A noter que la Turquie, en septième position dans le baromètre, progresse de 58% au niveau des départs et 75% au niveau des réservations.

 

Sur l’Egypte, à la dixième place au niveau des départs (+ 51% en nombre de passagers) et des réservations (+ 99%), Richard Soubielle constate que les Français ont été longtemps « les rois de la vallée du Nil » et qu’ils reviennent prioritairement pour « des séjours en mer Rouge ».

 

Sur le long courrier, en départs, les Etats-Unis (- 7%), le Canada (+ 7%) et la Thaïlande (- 10%) constituent le trio de tête. En réservations, les Etats-Unis (- 21%) précèdent la République Dominicaine (+ 4%) et la Thaïlande (- 12%). « Il n’y a pas de réel changement, simplement de légères modifications dans les positions » relève Richard Soubielle.

 

« C’est un été en demi-teinte, mais dans une année qui sera meilleure que l’année 2017, laquelle était une année record » conclut Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, qui se réjouit du retour de la Tunisie, de la Turquie et de l’Egypte avec « des réservations déjà engrangées cet hiver pour des groupes ». Au global, selon EDV, « septembre est déclaré comme étant très favorable » même si nuance Jean-Pierre Mas, « il y a toujours 30% de Français qui ne partent jamais en vacances ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *