Baromètre Snav / Atout France : un mois d’avril catastrophique pour les départs « ventes forfait »

Distribution

Selon le baromètre Snav / Atout France, les départs du mois d’avril se sont globalement soldés par une baisse de -17% en passagers et de -6% en volume d’affaires. La tendance des départs était déjà à la baisse en avril 2013 par rapport à avril 2012, de -10% en passagers et quasi stable en volume d’affaires). Cette tendance défavorable de l’activité de distribution de voyages affecte l’ensemble des grandes zones de destination, et plus particulièrement les destinations long courrier, en recul de -27% en passagers. Les réservations du mois d’avril sont, quant à elles, en baisse de -6% en passagers mais avec un volume d’affaires en légère hausse de 2% (soit des tendances de sens opposé à celles de avril 2013, où les réservations étaient globalement à la hausse par rapport à avril 2012, de +6% en passagers et de +7% en volume d’affaires).

Les Antilles et La Réunion en chute
Le volume des départs vers la France métropolitaine est en baisse de -9% en passagers mais avec un volume d’affaires en légère hausse de 1%. Les départs vers les Antilles françaises et plus encore vers la Réunion sont quant à eux fortement orientés à la baisse. Les prises de commande en avril vers la France métropolitaine sont quant à elles en baisse de -8% en passagers et de -1% en volume d’affaires. Les réservations pour les Antilles françaises, la Réunion et la Polynésie française sont également orientées à la baisse. Le cumul à fin avril des réservations pour le mois de mai est en hausse de +19% en passagers et de +17% en volume d’affaires pour la France métropolitaine.

L'Espagne en forte baisse, la Tunisie en forme
Sur la rive nord de la Méditerranée, seul les départs vers l’Italie et la Grèce sont orientés à la hausse, l’Espagne, quant à elle, affiche une forte baisse, à -40% en passagers, mais reste la première destination moyen courrier. Sur la rive sud de la Méditerranée, le Maroc enregistre une baisse de -6% en passagers mais avec un volume d’affaires en hausse de +7% alors que la Tunisie est en baisse de -12% en passagers. Seule la Tunisie, parmi les principales destinations moyen courrier affiche une croissance significative de prise de commandes, à +10% en passagers et de +14% en volume d’affaires, consolidant ainsi la forte reprise constatée les mois précédents, la tendance étant nettement à la baisse en ce qui concerne l’Espagne, l’Italie, Grèce et la Turquie. Le cumul à fin avril des réservations moyen courrier pour mai est en hausse de +6% en passagers et de +5% en volume d’affaires.

Un mauvais mois de mai attendu pour le long courrier
Parmi les principales destinations long courrier, les Etats-Unis, première destination long courrier en avril, constituent un cas particulier, avec un net effet de ciseau entre la tendance à la baisse, de -35% en passagers, et la tendance à la hausse, de +13% en volume d’affaires, en lien probable avec l’affaiblissement de la part relative de la clientèle court séjour, qui passe de 12% en avril 2013 à 6%, en lien probable avec une forte composante de motif affaires. La tendance est orientée à la baisse en ce qui concerne l’Ile Maurice, la République dominicaine, la Thaïlande et le Mexique. La tendance des prises de commandes vers les principales destinations long courrier est de son côté orientée à la baisse, dans des proportions allant de -7% pour le Canada à -30% pour la Thaïlande. Seule l’Ile Maurice affiche une légère croissance de prise de commandes, à +1% en passagers et de +4% en volume d’affaires. Le cumul à fin avril des réservations long courrier pour mai est en forte baisse, de -14% en passagers et de -6% en volume d’affaires.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *