Bdv.fr : la France toujours destination N°1 mais en baisse

Distribution

Bourse des Voyages a livré son traditionnel focus sur cet été. Il porte sur les vols secs en date de départ pour la période juillet-août. Si la France demeure la destination N°1, c’est aussi celle dans le Top 10 qui enregistre la plus forte baisse par rapport à l’été 2015.
 La France représente 16,3% des dossiers réalisés cet été mais accuse une baisse de 16% par rapport à l’an dernier. "Les gens vivant à l’extérieur de l’Hexagone, dans les DOM TOM notamment, sont moins venus. On espère que c’est juste un report et que l’envie de France va vite revenir" commente Fabrice Dariot, patron de Bdv.fr.
Derrière la France, sur le podium des destinations les plus vendues chez Bdv.fr, on trouve les Etats-Unis (8,9% des dossiers et une progression de 10%) et le Maroc (5,9% des dossiers et une progression de 42%). Les plus belles performances cet été sont pour le Maroc (+ 42%), l’Espagne (+52%) et le Portugal (+ 35%). "La Méditerranée du Nord symbolise le soleil et la sécurité" résume Fabrice Dariot. A l’inverse l’Algérie, composée pour environ 90% de trafic ethnique, est en baisse de 12%. "A l’exception du Maroc où l’on s’y rend aussi facilement qu’en Corse ou à Biarritz, il y a une désaffection pour tout ce qui est arabo-musulman" poursuit le dirigeant.
Ceux qui ont du pouvoir d’achat continuent de se rendre aux Etats-Unis ou en Thaïlande. Mais pas au Canada, "c’est une question d’offre au niveau aérien" pointe Fabrice Dariot. Concernant les ventes 2016, c’est la Colombie qui enregistre la plus belle progression (+ 260%). "Là aussi, il y a un effort tarifaire des compagnies aériennes" souligne le patron de Bdv.fr. Si l‘on s’en tient aux performances des villes, c’est Bogota qui tient le haut du pavé avec 332% de croissance. Viennent ensuite Oujda (+ 148%) et La Havane (+ 82%).
"Globalement, depuis le 14 juillet, date des attentats à Nice, on observe une baisse des prises de commandes. Il y a moins d’ultra dernière minute" analyse Fabrice Dariot qui parle toutefois d’un début de mois de septembre "correct".
Sur l’été 2016, le panier moyen par dossier est à 866 euros, soit une augmentation de 100 euros par rapport à 2015. "Cette hausse se justifie mécaniquement par le fait que le dossier est composé de 1,7 personne contre 1,6 l’an dernier".
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *